Lineker ironise : "Je ne comprends pas pourquoi nous avions été si critiques avec l'Angleterre..."

  • A
  • A
Lineker ironise : "Je ne comprends pas pourquoi nous avions été si critiques avec l'Angleterre..."
Gary Lineker s'est encore fait remarquer sur Twitter.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Souvent moqueur sur les réseaux sociaux, Gary Lineker s'est une nouvelle fois fait remarquer en comparant le niveau des Anglais et des Français à l'Euro.

ON POSE ÇA LA

Gary Lineker est un récidiviste. Depuis le début de l'Euro, il n'a cessé de se fendre de tweets acerbes, entre critiques sur Paul Pogba et honte de sa sélection nationale. L'ancien attaquant a cette fois comparé, tout en ironie, le niveau de l'Angleterre à la France lors de cet Euro. Et pour cause, l'Angleterre avait été éliminée en huitième de finale contre l'équipe d'Islande (2-1), qui s'est elle fait balayer par l'équipe de France en quart (5-2), dimanche soir.

Trop critiques avec l'Angleterre ? Après sa défaite contre l'Islande en quart, la sélection anglaise s'était fait descendre par la presse et le peuple britannique. Dimanche soir, à peine 23 minutes de jeu entre la France et l'Islande que les Bleus menaient déjà 2-0. Ce qui n'a pas manqué de réveiller la bête Lineker : "Je ne comprends pas pourquoi nous étions si critiques avec l’Angleterre. Regardez la difficulté avec laquelle la France joue contre l’Islande", a-t-il écrit sur Twitter, particulièrement grinçant. Un tweet impitoyable qui souligne le triste niveau affiché par la sélection des Trois Lions, qui était elle menée 2-1 contre l'Islande (également le score final), à la 23ème minute de jeu de sa rencontre...



Fair-play Lineker. À la fin de la rencontre entre les tricolores et les vikings, Gary Lineker, actuel consultant pour la BBC, a tenu à rendre hommage au superbe parcours de l'Islande dans cet Euro 2016, pour ce qui fût le premier championnat d'Europe de son histoire : "Au revoir (en français dans le texte) l'Islande. Vous avez été grands et avez tant donné à ce tournoi. Bien joué".