Ligue Europa : bonne opération pour l'OM, Nice battu par la Lazio

  • A
  • A
Ligue Europa : bonne opération pour l'OM, Nice battu par la Lazio
L'OM de Lucas Ocampos a obtenu un bon résultat sur sa pelouse, jeudi, avant la réception du PSG dimanche.@ BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

L'Olympique de Marseille s'est imposé face aux Portugais de Vitoria Guimaraes (2-1), jeudi en Ligue Europa. L'OGC Nice, de son côté, laisse les commandes de son groupe à la Lazio (3-1).

"Je ne veux aucun calcul" avait prévenu Rudi Garcia, avant le "Classique" face au PSG. L'OM a en tout cas bien préparé le choc de dimanche en battant Guimaraes (2-1), en reposant ses cadres et en conservant ses chances de qualification pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, jeudi lors de la 3ème journée. Des chances que conserve également l'OGC Nice, deuxième de son groupe malgré sa défaite à domicile face à la Lazio Rome (3-1).

L'OM toujours dans le coup. Grâce à cette victoire, l'OM revient à la deuxième place du groupe I, un point derrière Salzbourg, vainqueur à Konyaspor (2-0). Si Rafael Martins (17e) a surpris un Vélodrome bien vide (13.359 spectateurs), un but de Lucas Ocampos en première période, une magnifique reprise acrobatique dans la lucarne (28e), et le premier but de la saison de Maxime Lopez (76e) ont offert la victoire à l'équipe qui jouait le mieux. Cet OM remanié a développé un jeu plutôt fluide, ce qui est rassurant.

Individuellement, Luiz Gustavo a été bon, Lucas Ocampos, a encore dépensé sans compter, Bouna Sarr a réussi un match plein de générosité et d'efficacité défensive. Enfin Garcia a pu tester la charnière qui devrait jouer contre le PSG, Adil Rami-Aymen Abdennour. Si ce dernier, de retour de blessure, a été pris par Martins sur l'ouverture du score, le duo a bien fonctionné. Mais Heldon-Martins-Raphinha, ce n'est pas Mbappé-Cavani-Neymar...

Nice piégé par la Lazio. L'OGC Nice, de son côté, s'est incliné pour la première fois dans le groupe K. Une troisième défaite consécutive pour le Gym, particulièrement fébrile en défense, à l'image de Dante, impliqué sur les trois buts romains. C'est pourtant le club azuréen qui avait ouvert la marque, très tôt (4e). Mais la Lazio n'a pas mis longtemps à se relever, grâce à Caicedo (5e). Un doublé de Milinkovic-Savic (65e, 89e) a fait le reste. La Lazio (9 points) prend seule les commandes de la poule. Mais Nice (6 points) reste en bonne position, à la faveur du match nul entre Zulte Waregem et le Vitesse Arnhem (1 point chacun).