Ligue des Champions : Zinedine Zidane plus que jamais dans l’histoire du football

  • A
  • A
Ligue des Champions : Zinedine Zidane plus que jamais dans l’histoire du football
@ Filippo MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :

En remportant sa deuxième Ligue des Champions consécutive face à la Juventus (4-1) hier soir à Cardiff, Zinedine Zidane écrit sa légende en tant qu’entraineur.

Arrivé en Janvier 2016 à la tête de l’équipe première du Real Madrid, Zinédine Zidane est longtemps resté dans l’ombre du géant qu’est le club merengue. D’abord entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti, puis entraîneur de l’équipe réserve, l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France a pris le temps. Malgré son statut de star après sa carrière de joueur, Zidane n’a pas voulu précipiter les choses et la nouvelle victoire de samedi soir soir face à la Juventus semble lui donner raison.

Un palmarès déjà exceptionnel. Un an et demi seulement après son arrivée sur le banc comme numéro 1, son palmarès est impressionnant. Sur le plan national, le Real Madrid est redevenu champion d’Espagne cette saison, cinq ans après son dernier sacre. Le club merengue a également remporté deux Ligue des Champions (les onzième et douzième de son histoire), la Supercoupe d’Europe et la Coupe du Monde des clubs.

Il entre dans l’histoire. A 44 ans, Zidane entre dans le cercle restreint des coachs qui ont remporté la Ligue des champions à deux reprises, égalant la performance de ses prédécesseurs au Real José Villalonga (1956, 1957), Luis Carniglia (1958, 1959), Miguel Munoz (1960, 1966) et Vicente Del Bosque (2000, 2002). Mieux, il rejoint les Italiens Helenio Herrera, lauréat de l’épreuve en 1964 et 1965 avec l’Inter Milan, et Arrigo Sacchi, vainqueur en 1989 et 1990 avec le Milan AC.

Reconnu par ses pairs. Une performance historique, que le natif de Marseille doit à sa patience et sa volonté de ne pas sauter les étapes. Pour Guy Lacombe, formateur de Zidane à l’AS Cannes au début de sa carrière de joueur, cela a permis à Zidane de devenir un coach complet : "dans sa formation, il a voulu franchir les étapes petit à petit pour arriver à ce niveau-là. Il fallait qu’il apprenne les rouages du rôle d’entraîneur et de celui de manager. Parce que lui, il a les deux."

Un management efficace. Ses qualités de manager et de meneur d’hommes sont l’une des clés de la réussite express de Zidane. "Il est très réservé et ne parle jamais pour ne rien dire, et c’est surement l’une de ses grande force vis-à-vis des joueurs", rajoute Guy Lacombe. Ancien grand joueur du Real, son palmarès, son aura et sa connaissance du club sont un plus non négligeable pour son ancien sélectionneur en Equipe de France, Raymond Domenech : "il a une connaissance du très haut niveau et une aura exceptionnelle sur les joueurs. Il connait le club, son contexte et les joueurs." 

La bonne gestion du cas CR7. Des joueurs à qui il inspire un profond respect, à commencer par le dernier Ballon d'or Cristiano Ronaldo. Auteur d'une finale exceptionnelle face à la Juventus, le Portugais n'a pas toujours eu des relations simples avec ses entraîneurs à Madrid. Caractériel, Ronaldo n'a jamais contesté les décisions de Zidane, qui l'a pourtant préservé cette saison (29 matches joués sur 38 en championnat). Une relation de confiance entre deux grands joueurs, qui est aussi due à l'aura de l'ancien numéro 10 de l'Equipe de France. "Zidane est face à des grandes stars, mais qui sont toujours en dessous de lui. Il a été champion du monde en tant que joueur, et là il remporte deux Ligue des Champions, ça lui donne un pouvoir exceptionnel", estime Raymond Domenech.

Un avenir en Bleu ? Un pouvoir exceptionnel que Zinédine Zidane devrait continuer d'exercer au Real Madrid la saison prochaine. Si aucun grand club ne semble pouvoir le déloger de son poste dans la capitale espagnole, seule la perspective de rejoindre l'équipe de France en tant que sélectionneur pourrait, à court terme, convaincre le Marseillais de tenter une nouvelle aventure. "Je vais le dire clairement : un jour, j'aimerais bien entraîner l'équipe de France. J'ai l'objectif et l'ambition de devenir sélectionneur des Bleus. Mais j'ai le temps pour le moment", déclarait Zidane en 2015. Après un an et demi exceptionnel à la tête du Real Madrid, le moment de reprendre les Bleus pourrait se présenter plus tôt que prévu.