Monaco gagne mais dit adieu à la Ligue des champions

  • A
  • A
Monaco gagne mais dit adieu à la Ligue des champions
Partagez sur :

Le club de la Principauté, battu au match aller (1-3), s'est imposé au retour (2-1). Mais c'est bien Valence qui est qualifié.

"Il va falloir faire un match de rêve avec le soutien de notre public. Il faudra faire un match comme on en a fait la saison passée." Leonardo Jardim, l’entraîneur portugais de Monaco, avait bien conscience de la difficulté de la tâche. Battu à l’aller en raison d’une défense aux abois (1-3), la bande à Toulalan espérait, mardi soir, inverser la tendance face à Valence pour entendre la douce petite musique de la Ligue des Champions cette saison. C'est raté, et c'est en Ligue Europa qu'évoluera l'ASM cette année.

96' : c'est fini, Monaco est éliminé 
Malgré la victoire et un plus grande nombre d'occasions franches, l'AS Monaco n'a pas réussi l'exploit tant attendu par le football français. Valence, qui a mérité sa qualification sur l'ensemble des deux matchs, continuera donc sa route en Ligue des champions, quand les hommes de Jardim devront se contenter de la Ligue Europa. Une élimination qui devrait avoir des incidences sur le mercato monégasque, à commencer par le départ d'Aymen Abdennour, vers... Valence, probablement.

89' : six minutes de temps additionnel !
Si Monaco a cru l'exploit possible après son second but, l'équipe semble désormais épuisée, et Valence fait tourner le ballon. Mais il reste encore quelques poignées de secondes, et un seul petit but suffirait au bonheur du club de la Principauté ! Tout est possible !

82' : Monaco pousse, pousse, pousse
Galvanisé par ce deuxième but, Monaco joue désormais son va-tout, bien emmené par le percutant Aurélien Lemar, auteur d'une superbe frappe depuis l'extérieur de la surface, détournée du bout des gants par Rayan ! Du côté de Valence, on commence vraiment à tirer la langue. Et si Monaco réussissait l'exploit ?

75' : Monaco prend l'avantage !
Suite à un cafouillage dans la surface de réparation après un coup franc rentrant de Lemar, le ballon parvient miraculeusement dans les pieds d'Echiejile, tout juste entré en jeu, qui redonne espoir à tout un club ! Monaco doit encore inscrire un but pour arracher les qualifications.



70' : l'expérience de Valence...
Le temps file et on se demande de plus en plus comment Monaco va bien pouvoir s’en sortir. A chaque fois que les Monégasques se montrent dangereux, la réplique de Valence est immédiate, comme sur cette belle demi-volée d’Alcacer, bien captée par Subasic, ou encore cette frappe flottante de Daniel Parejo à une vingtaine de mètres. Un danger persistant qui congestionne Martial et consorts.

63' : du sang neuf à Monaco
Kurzawa, blessé, laisse sa place à Echiejile. Et Guido Carrillo remplace Ivan Cavaleiro, très décevant ce soir.

60' : Valence met le pied sur le ballon
Pour contrer la bonne entame de mi-temps de Monaco, les expérimentés valencians cassent le rythme, multiplient les fautes - Ruben Vezo a reçu un carton jaune pour antijeu - et font tourner le ballon. Une stratégie qui semble agacer Dirar and co. Donc une stratégie efficace...

52 ': Un premier changement
A Monaco, Aurélien Lemar, buteur le weekend end dernier face à Toulouse, fait son entrée en jeu, à la place de Pasalic. Un changement à vocation offensive.

49' Penalty sur Bernardo Silva ?
Après une pénétration balle au pied, tout en technique et vivacité, Bernardo Silva est balancé dans la surface de réparation par Enzo Perez. L'homme en noir ne bronche pas. Monaco semble, en tout cas, bien entré dans cette seconde période.



46' : c'est reparti !

Aucun changement n'est à signaler. 

45' : C’est la mi-temps !
Juste avant le coup de sifflet de l’arbitre, Fabinho, parti de l’aile gauche, repique dans l’axe et déclenche une belle frappe au sol, qui passe de peu à côté du but. C’est donc sur un score de parité que se séparent les deux équipes. Monaco devra donc inscrire deux buts – sans en encaisser – pour arracher les prolongations.

40' : Martial se régale, mais...
Si certains de ses camarades ont semblé chloroformé, le jeune Anthony Martial, lui, joue un match de niveau Ligue des Champions, techniquement et dans l'envie, surtout. Sur cette action, il a ainsi mystifié deux défenseurs et obtenu un bon coup franc à 25 mètres. Malheureusement pour l'ASM, la frappe enroulée de Kurzawa - en grosse difficulté ce soir - passe assez largement au dessus du but.

30' : enfin un peu de calme...
Après une entame du match tonitruante de Valence, puis la réaction monégasque, les deux équipes semblent chercher leur second souffle depuis quelques minutes, avec une multiplication de petites fautes sans gravité. Ce qui n'a pas empêché Rodrigo de passer devant Fabinho pour reprendre de la tête un bon centre de Feghouli, à quelques centimètres seulement du poteau gauche de Subasic...

25' : Y a du mieux à Monaco
Après un premier quart d'heure apocalyptique, avec des erreurs techniques en pagaille, les hommes de Jardim semblent désormais pleinement entrés dans leur match. Même le public de Louis II donne de la voix ! Mais attention tout de même à ne pas partir à l'abordage car en cas de second but, Monaco pourrait vraisemblablement dire adieu à la Ligue des champions... Parejo, oublié dans la surface de réparation, sur un corner, l'a d'ailleurs rappelé avec force, mais sa tête est passée juste au dessus du but de Subasic.

16' : Raggi égalise !

Suite à un corner cafouillé par la défense de Valence, Raggi réussit à contrôler le ballon puis à se retourner pour fusiller Ryan, impuissant (1-1). Plus que deux buts afin d'arracher les prolongations !



10' : Monaco groggy, Valence déroule
L'ouverture du score a complètement sonné les Monégasques, incapables d'aligner trois passes de suite. Valence, en revanche, est impressionnant sur ce début de match, bien décidée à plier le suspense au plus vite. Martial et ses copains vont devoir très vite entrer dans leur match s'ils veulent encore espérer un peu...



3' : et 1-0 pour Valence !

Suite à une passe en retrait trop molle de Fabinho, Alvaro Negredo file seul au but et lobe magnifiquement Subasic, battu (1-0). Quel bijou de l'attaquant espagnol ! Monaco doit désormais inscrire trois buts pour arracher les prolongations et quatre pour se qualifier... Mission impossible ?



2' : déjà une action pour Valence
Sur son premier corner, Valence se montre extrêmement menaçant. Mais la belle tête de l'Allemand Mustafi, à bout portant, est dégagée miraculeusement sur sa ligne par Subasic. Ca commence mal...

Les autres résultats des matches du barrage retour de la Ligue des champions disputés mardi 

Dinamo Zagreb - Skënderbeu (2-1, 4-1)
Malmö - Celtic Glasgow (2-3, 2-0)
Maccabi Tel-Aviv - FC Bâle (2-2, 1-1)
Shakhtar Donetsk - Rapid Vienne (1-0, 2-2)