Ligue des champions : battu à Fenerbahçe, Monaco se complique la vie

  • A
  • A
Ligue des champions : battu à Fenerbahçe, Monaco se complique la vie
@ BULENT KILIC / AFP
Partagez sur :

Les Monégasques se sont inclinés 2-1 en Turquie, malgré un but de Falcao. 

L'AS Monaco s'est incliné à Istanbul contre le Fenerbahçe (2-1) dans un duel de buteur remporté par Emenike, auteur d'un doublé, devant Falcao. Le club du rocher s'est compliqué la tâche en 3e tour préliminaire aller de la Ligue des champions, mercredi. L'ASM devra s'imposer mercredi 3 août à Louis II, 1-0 ou par deux buts d'écart, pour atteindre les barrages de la C1. Et en prime, en l'absence de Danijel Subasic dans les cages, son remplaçant Morgan De Sanctis est sorti sur blessure, dès le début de match.

De Sanctis avait bien commencé... Si Radamel Falcao a retrouvé son sens du but en coupe d'Europe en égalisant (42), le Colombien a laissé la vedette au Nigérian Emmanuel Emenike, double buteur (39, 61). Les autres acteurs marquant de ce match aller sont les gardiens, à leur corps défendant. A cause des blessures, l'ASM a joué plus d'une heure avec son troisième gardien, Loïc Badiashile, gardien de l'équipe de France des moins de 18 ans. Le Croate Danijel Subasic forfait, le doyen italien Morgan De Sanctis (39 ans) a bien commencé son match, repoussant un coup franc de Salih Uçan (5), mais il s'est blessé à son tour, touché sur les suites de cette action dans un contact avec son coéquipier Nabil Dirar. De Sanctis a encore paré une tête de Srktel (8), mais a dû céder sa place à Badiashile, le troisième gardien, 18 ans à peine!

Le jeune portier s'est vite mis dans le bain en arrêtant une frappe d'Emmanuel Emenike (27), mais il a fini par s'incliner face au Nigérian, passé en puissance au travers de la charnière monégasque pour ensuite dribbler Badiashile et ouvrir le score (39). Mais Falcao a tout de suite égalisé en profitant d'une mésentente entre Martin Skrtel et son gardien (42).

Manque de réalisme. Au retour des vestiaires Monaco a cru faire le break, par Valère Germain (48) puis Nabil Dirar, qui a frappé le poteau sur un tir excentré (49). Monaco peut regretter son manque de réalisme car Emenike a surpris Djibril Sidibé puis Badiashile pour marquer d'une volée en pivot (61), sur un bon centre de l'ex-Parisien Gregory van der Wiel. La dernière demi-heure a été à l'avantage du Fenerbahçe, malgré un but refusé à Jemerson pour hors-jeu (68), et Badiashile a remporté son duel face à Ozan Tufan (81), pour adoucir sa première bien difficile et éviter le 3-1. Mais Monaco et Falcao devront en montrer plus au retour.