Ligue 1 : l'OL rechute contre Lille pour la première de l'ère Lopez

  • A
  • A
Ligue 1 : l'OL rechute contre Lille pour la première de l'ère Lopez
Les Lillois ont infligé aux Lyonnais leur deuxième défaite de 2017.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais a subi une défaite douloureuse samedi contre Lille (1-2) pour la première sortie du Losc sous la présidence de Gérard Lopez.

Gérard Lopez débute sa présidence par un joli coup : frustrer Jean-Michel Aulas et son Olympique Lyonnais. Samedi, pour la première sortie du Losc depuis l'officialisation de son rachat par l'homme d'affaires luxembourgeois, les Dogues ont infligé un revers douloureux à l'OL (1-2), qui essuie déjà sa deuxième défaite en 2017. Les partenaires d'Alexandre Lacazette, qui comptent toujours un match en retard, restent à huit longueurs du PSG, 9 de Nice et 11 de Monaco, offrant aux trois équipes de tête l'occasion de creuser l'écart dimanche pour la suite de cette 22e journée.

Lacazette a pourtant signé son 18e but de la saison, en transformant un penalty qu'il a lui-même obtenu (86e). Mais le mal était déjà fait. Six minutes plus tôt, Yassine Benzia s'était lui aussi illustré sur penalty pour s'offrir un doublé contre son ancien club formateur. La faute commise par Mathieu Valbuena semblait pourtant à l'extérieur de la surface de réparation lyonnaise... L'aboutissement d'une soirée des plus frustrantes pour le milieu de terrain offensif.

Deux transversales pour Valbuena. Aligné aux côtés de Lacazette, Nabil Fekir et Memphis Depay dans le quatuor rêvé des Lyonnais, Valbuena est rarement parvenu à combiner avec ses partenaires. Surtout, il a vu la transversale de Vincent Enyeama s'opposer à deux de ses tentatives de faire la différence. D'abord sur coup-franc (9e). Puis face au but vide, alors que la défense lilloise avait été dépassée par un débordement de Rafael (72e).

Entretemps, une frappe détournée par Mapou Yanga-Mbiwa avait permis aux Lillois de faire la course en tête et enfin se relancer en Ligue 1. Les Dogues ont accroché leur premier succès en championnat depuis le 10 décembre. Pour le plus grand bonheur de Gérard Lopez.