L'hommage inattendu de "L'Equipe" à Johnny Hallyday

  • A
  • A
Partagez sur :

Le quotidien sportif a multiplié les clins d'oeil au chanteur mort dans la nuit de mardi à mercredi en utilisant ses chansons phares dans des titres d'article.

REVUE DE PRESSE

Comment rendre hommage à une star qui n'est pas issue du monde du sport quand on s'appelle L'Equipe ? C'est l'épineuse question que se pose le quotidien à chaque décès d'une personnalité. Pour Johnny Hallyday, mort dans la nuit de mardi à mercredi des suites d'un cancer du poumon à 74 ans, L'Equipe a choisi d'aller plus loin que la simple mention du nom du disparu dans un édito ou le fait d'aborder sa vie sous angle sportif. Bien plus loin. 

"Rallumer le feu". Outre, donc, une double page sur le rapport du rockeur au Paris-Dakar, course qu'il a terminée en 2002, le quotidien sportif a décidé de lui rendre un hommage appuyé en mettant quelque chose de Johnny dans chacune de ses pages. Ça commence dès la Une, barrée d'un "Rallumer le feu", à propos du PSG, confronté à une mauvaise passe après deux défaites consécutives contre Strasbourg (1-2) et le Bayern Munich (1-3).

Le clin d'oeil "Optique 2018". Sur le PSG toujours, en page 2, l'article sur l'éventuel remplacement d'Unai Emery en fin de saison est titré d'un ingénieux "Oh Emery, si tu savais...", alors qu'une analyse des fragilités du leader de Ligue 1 est surmontée d'un "Pourquoi le roc a le blues". L'"Optique 2018" qui rappelle l'objectif du PSG de remporter la Ligue des champions, est un clin d'oeil évident à la célèbre pub du chanteur pour un lunetier. 



Les supporters de Monaco devaient avoir le visage fermé mercredi soir après la nouvelle défaite de l'ASM à Porto (5-2). Peut-être retrouveront-ils un semblant de sourire avec le titre : "Monaco, noir c'est noir". Mais la palme revient aux pages 10 et 11 avec deux titres, inspirées des paroles d'"Allumer le feu" qui se répondent. Page 11 : "Il manquera une étincelle", page 10 : "Un rien, un point". 

On citera encore pêle-mêle "vaincre pour le meilleur" (sur un sujet consacré à l'OL), "Cyprien salue les copains" (OGC Nice), Ronaldo-Messi, "les idoles des jeunes", ou encore "L'envie d'avoir envie" dans un article rugby sur la Coupe d'Europe.

Ces 5 concerts où Johnny Hallyday a allumé le feu sur scène :