L'étrange manière de concevoir l'humilité, selon Michy Batshuayi

  • A
  • A
L'étrange manière de concevoir l'humilité, selon Michy Batshuayi
Michy Batshuayi ne compte que trois sélections avec les Diables rouges. Pour deux buts quand même. @ JOHN THYS / AFP
Partagez sur :

L'attaquant de la Belgique Michy Batshuayi estime que la Belgique doit "gagner l'Euro" avec les joueurs qu'elle a. 

Hu-mi-li-té. Voilà le cap que s'est fixé Michy Batshuayi à l'approche de l'Euro de football. Avant de disputer la finale de la Coupe de France contre le PSG avec Marseille samedi soir, l'attaquant belge a accordé un entretien au journal L'Equipe. Et autant vous l'annoncer, Michy est ambitieux.

"L'Euro ? Il faut le gagner". Malgré son jeune âge, 22 ans, Michy Batshuayi fait partie de ces footballeurs qui ne doutent de rien. "L'Euro ? Il faut le gagner", annonce-t-il dans les colonnes de L'Equipe samedi. "Quand tu as tous ces grands joueurs dans ton équipe, tu es obligé de viser le dernier carré". Difficile de contredire le Marseillais sur ce point. Avec des Thibaut Courtois, Thomas Vermaelen, Marouane Fellaini, Eden Hazard, Kevin De Bruyne ou encore Romelu Lukaku, la Belgique fait bien partie des favoris de cet Euro. N'oublions pas non plus que les Diables rouges sont deuxièmes au classement Fifa. On ne donc pas reprocher à Michy Batshuayi d'être lucide sur les forces de son pays.

C'est après qu'il devient marrant. Alors qu'il vient juste d'affirmer que la Belgique allait être redoutable, Batshuayi lâche : "ce que j'aime bien avec mon pays, c'est notre humilité. On est des gars humbles. Ils travaillent comme si c'étaient des joueurs banals". Les meilleurs donc... mais en toute humilité. 

[BONUS] Michy Batshuayi n'était pas sûr de figurer dans la liste belge pour l'Euro. On peut le comprendre avec la saison catastrophique de l'Olympique de Marseille, l'attaquant belge n'a pas vraiment eu l'occasion de briller. "Marseille a terminé 13e. Donc forcément, j'ai douté", concède-t-il. Et quand il a appris la bonne nouvelle, qu'a fait Michy ? "J'ai crié et j'ai sauté dans l'eau". La joie de Batshuayi, à nous aussi au Lab Euro, ça nous donne des envies de plongeon.