Le PSG tenu en échec par Saint-Etienne (1-1)

  • A
  • A
Le PSG tenu en échec par Saint-Etienne (1-1)
@ AFP
Partagez sur :

Les Parisiens ont ouvert le score sur penalty avant que Saint-Etienne ne revienne au score dans les arrêts de jeu. 

Sans idée et encore moins de folie dans son jeu, le PSG a fait étalage de toute son impuissance actuelle face à Saint-Etienne (1-1), vendredi en ouverture de la 4e journée de Ligue 1, une performance guère reluisante à quatre jours de recevoir Arsenal en Ligue des champions.

Millième match au parc. Alors que le PSG pensait avoir sauvé les apparences grâce au penalty de Lucas (67e), les Verts ont répondu dans les derniers instants par l'égalisation de Beric (90+2). Et voilà les quadruples champions de France plus que jamais mis face à leurs difficultés pour forcer la décision et, dorénavant, même conserver un avantage. Avec la fin d'une série vertueuse de dix succès de rangs sur les Stéphanois, le PSG ne gardera pas un grand souvenir de son millième match au Parc des Princes. A cette occasion, le club de la Capitale avait fait en sorte que la fête soit belle, en invitant quelques unes de ses anciennes figures à célébrer l'instant avec le public.

Grosses difficultés. Mais sur le terrain, les Parisiens d'aujourd'hui n'ont pas été au diapason, confirmant leurs grosses difficultés constatées lors de la défaite à Monaco (3-1) il y a deux semaines. Après cette première contre-performance de taille, il y avait déjà urgence à réagir. D'abord pour éviter de se laisser distancer par la concurrence. Ensuite pour faire montre d'orgueil avant les joutes toujours prioritaires de la C1. Cette fois, Unai Emery, plus que jamais à la recherche de la bonne formule pour inculquer sa philosophie de jeu, a fait... du Laurent Blanc. Offrant à Blaise Matuidi sa première titularisation de la saison, il a reconduit le milieu à trois cher à son prédécesseur, avec Marco Verratti à droite et Thiago Motta en sentinelle.