Le Poiré-sur-Vie, petit Poucet de la Coupe de France, croit en ses chances

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Gonflés d'espoir, les joueurs du Poiré-sur-Vie, qui évoluent en Division d'honneur (6e division), vont tenter de venir à bout de Strasbourg (L2) mardi soir, en 16e de finale de la Coupe de France.

Les 16e de finale de la Coupe de France mardi soir vont voir s'affronter quelques-uns des mastodontes de Ligue 1. Mais comme d'habitude, les petits clubs tentent leur chance. Cette année, c'est Le Poiré-sur-Vie, club vendéen, qui affronte le Racing club de Strasbourg, équipe de Ligue 2. Il y a encore deux ans, le club évoluait en National, mais la direction a préféré rejouer en amateurs.

"La place du petit Poucet, on la prend sans problème". À l'époque, la décision avait étonné. Mais les dirigeants du Poiré-sur-Vie ne voulaient pas vivre au-dessus de leurs moyens, avec le risque de voir, à terme, le club disparaître de la carte de France. La raison plutôt que la passion. La formation vendéenne est donc désormais en Division d'honneur. "On est revenu sur un autre projet, avec notre école de football, nos jeunes… Ça nous convient très bien. La place du petit Poucet, on la prend sans problème", assure Jean-Yves Cougnot, président du club du Poiré-sur-Vie au micro d'Europe 1.

"L'exploit est toujours possible". Adversaires en National il y a encore deux ans, le Poiré-sur-Vie et Strasbourg sont désormais séparés de quatre divisions. Pourtant, le capitaine Francis Liaigre ne perd pas espoir. "L'exploit est toujours possible, sinon on n'irait pas sur le terrain. Mais ça va être très dur, on le sait. C'est le village gaulois, on essaie de renverser les Romains !", sourit-il. Plus de 4.000 supporters sont attendus mardi soir au stade de l'Idonnière.