Le journal de l'Euro 2016 : Ruffier, la surprise du chef ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

RENDEZ-VOUS - Les déclarations de Stéphane Ruffier ont relancé cette semaine le débat sur le nom du 3e gardien de but de l'équipe de France.

Stéphane Ruffier sera-t-il le troisième gardien de but de l'équipe de France ? L’entraîneur de Toulouse a relancé le débat en saluant la performance incroyable de Stéphane Ruffier la semaine dernière. Il l'a invité à revoir sa position vis-à-vis de l'équipe de France, car, pour lui, Ruffier ne doit plus "bouder" les Bleus ! Cette déclaration a piqué au vif Stéphane Ruffier qui a répondu dans les colonnes de L'équipe cette semaine : "Tout ce qu'on entend depuis six mois, c'est n'importe quoi", s'est emporté le gardien stéphanois. "Je ne boude pas, c'est la presse qui a dit ça... Ni moi ni le sélectionneur n'a dit que je ne voulais pas y aller."

Stéphane Ruffier est toutefois resté très flou sur ses intentions. Didier Deschamps a plus que l'embarras du choix pour cette troisième place : mis à part Ruffier, le gardien de Rennes Benoît Costil et celui de Villarreal Alphonse Areola sont également dans la short list.

ruffier1280

NICOLAS TUCAT / AFP


  • Kevin Gameiro et Jérémy Mathieu ont leurs chances

Kevin Gameiro, ancien attaquant du PSG qui flambe avec le FC Séville, a qualifié le club andalou pour la finale de la Ligue Europa grâce à un doublé contre le Shakhtar Donetsk. Gameiro totalise déjà 28 buts cette saison, seuls André-Pierre Gignac et Antoine Griezmann ont fait mieux. Pour la presse espagnole, la non-sélection de Gameiro est une anomalie. Gameiro n'a plus été appelé en bleus depuis 2011, mais Guy Stéphan, l'adjoint de Didier Deschamps, était présent jeudi à Sanchez Pizjuan pour superviser l'avant-centre français, et peut-être changer d'avis, à cinq jours de l'annonce de la liste pour l'Euro.

Un autre joueur qui peut espérer être dans la liste, c'est Jérémy Mathieu... On avait quitté le défenseur du FC Barcelone quasiment en pleurs en mars dernier lors de France-Russie, il boitait, son genou était touché, et ses chances de participation à l'Euro quasi nulles. Mais il faut croire que les miracles existent, il a été opéré avec succès du genou. Résultat : son club l'a déclaré apte, il pourrait rejouer dès ce weekend avec le Barça dans le derby catalan contre l'Espagnol.

Un joueur en revanche qui ne verra pas l'Euro, c'est Benoît Trémoulinas, le défenseur de Séville souffre d'une rupture d'un ménisque du genou gauche et sera opéré la semaine prochaine en France. 

  • Focus sur une équipe : l'Allemagne sous pression

Championne du monde en titre, trois fois vainqueur de l'Euro, l'équipe allemande est sous pression : beaucoup de joueurs blessés, une campagne qualificative difficile et un statut de leader du football mondial remis en cause. Ce qui ne semble pas déranger le sélectionneur national Joachim Löw qu'on a rencontré il y a quelques semaines : "On se dit que l'attention au sein de l'équipe sera meilleure si on arrive à se maintenir sous pression, et pour une équipe comme l’Allemagne, qui appartient au cercle des champions du monde potentiels, nous sommes favoris", a-t-il assuré.

Cette certitude n'est pas partagée par Sophie Serbini, journaliste à So Foot : "On attend beaucoup de l'équipe d'Allemagne, le but pour eux est tout le temps de gagner la compétition. Il n'y a pas d'autres objectifs. Après, les qualifications ont été compliquées, plus que prévues, du coup les attentes sont peut-être un petit peu moindres que d'habitude parce que l'équipe n'est pas en très bonne forme", analyse Sophie Serbini au micro d'Europe 1 samedi.

  • Brèves d'Euro : alcool et drones

L'alcool ne coulera pas à flot dans les trains français, et en particulier dans l'Eurostar. Par mesure de sécurité et connaissant l'attrait du peuple britannique pour les spiritueux, la compagnie ferroviaire a annoncé que pendant tout le tournoi, il y aura deux niveaux de restriction : "zéro alcool et alcool limité". Aucun alcool ne sera donc vendu sur certains trains de la ligne et les boissons alcoolisées trouvées seront confisquées. Certains matches comportent des risques et notamment un certain Angleterre - Pays de Galles, qui se jouera à Lens le 16 juin prochain.

Pour sécuriser l'Euro, la police va utilier des drones ultra performants, équipés de caméras haute définition et extrêmement silencieux pour ne pas être détectés à moyenne altitude. Ils ont déjà été expérimentés à l'occasion de la COP 21 ou encore lors de la simulation d'attentat terroriste à la Gare Montparnasse, il y a deux semaines. Alors ce dispositif a forcement un coût, il est estimé à environ 430.000 euros, cela comprend notamment la formation des télépilotes.