Le Tour de France ne passera pas par le col du Galibier

  • A
  • A
Le Tour de France ne passera pas par le col du Galibier
L'ascension du col du Galibier lors du Tour de France 2011, avec Andy Schleck (à gauche) et Alberto Contador (à droite). @ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Les coureurs du Tour de France devaient emprunter le mythique col du Galibier lors de l'édition 2015. En raison d’un glissement de terrain, il a été retiré du programme de la Grande Boucle. 

Les coureurs du Tour de France n’auront pas la chance d’arpenter les routes du Galibier le 25 juillet prochain. L’ascension du mythique col, le plus haut de la Grande Boucle avec ses 2.645 mètres d’altitude, a été annulée par les organisateurs jeudi matin, en raison d'un important glissement de terrain au niveau d'une portion initialement prévue. La 20e et avant-dernière étape de l’édition 2015, entre Modane et l’Alpe d’Huez, passera donc par le col de la Croix-de-Fer.

La Croix-de-Fer à la place. Cet itinéraire de remplacement permettra de garder un profil sensiblement identique. Au lieu du Galibier qui devait être escaladé par son versant nord, le peloton s'attaquera à la Croix-de-Fer (29 km à 5,2 % de pente) jusqu'au col situé à 2067 mètres d'altitude. Les coureurs emprunteront ainsi la Croix-de-Fer par deux fois en deux jours. Les coureurs du Tour retrouveront ensuite l'itinéraire initial à Bourg-d'Oisans (Km 94,5) au pied de la montée de l'Alpe d'Huez, qui sera la dernière ascension de cette 102e édition. Le col d'Allos (17e étape) devient, après l'abandon du Galibier, le "toit", du parcours 2015 à l'altitude de 2.250 mètres. Le Tour débutera le samedi 4 juillet, à Utrecht aux Pays-Bas, et s'achèvera le 26 juillet à Paris, sur les Champs-Élysées.