C'est officiel, Laurent Blanc n'est plus l'entraîneur du PSG

  • A
  • A
C'est officiel, Laurent Blanc n'est plus l'entraîneur du PSG
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Après trois saisons, Laurent Blanc n'est plus l'entraîneur du Paris-Saint-Germain.

C'est fait. Laurent Blanc quitte son poste d'entraîneur du Paris Saint-Germain après trois saisons, a annoncé lundi dans un communiqué le club parisien, qui ne précise pas les conditions financières de ce départ.

Quel montant ? Le 20 juin déjà, Jean-Pierre Bernès, l’agent de Laurent Blanc et consultant à Europe 1, avait expliqué que l’entraîneur et le club étaient en négociations, et que la semaine serait décisive. Le journal L'Equipe avait affirmé jeudi que Blanc allait résilier son contrat avec le PSG en contrepartie d'une indemnité de 22 millions d'euros. Un montant qui avait été démenti le même jour sur Europe 1 par Jean-Pierre Bernès. 

"Dans un climat serein, les deux parties ont mené des discussions qui ont abouti, ce lundi 27 juin, à la signature d'un protocole d'accord qui préserve les intérêts de chacune d'entre elles", explique le PSG dans un communiqué.

Blanc souhaite "bonne chance". Dans un communiqué, Laurent Blanc a souhaité "le meilleur" pour le club, "et ses supporters" et "bonne chance" à son "successeur". "Ma collaboration avec le PSG s'arrête aujourd'hui", a écrit le Cévenol. "Je tenais à remercier tous les gens qui ont œuvré à mes côtés et dire que j'ai passé trois saisons très riches humainement et professionnellement auréolés de nombreux trophées."

L'échec en Ligue des Champions. Arrivé au PSG en 2013, Blanc a décroché deux quadruplés Ligue 1-Coupe de France-Coupe de la Ligue-Trophée des champions avec le club de la capitale (11 titres en tout en trois saisons). Mais l'ancien défenseur international et champion du monde 1998 paie son incapacité à franchir le cap des quarts de finale en Ligue des champions. Cette officialisation met un terme à un feuilleton dont le dénouement ne faisait plus aucun doute. Il avait débuté par une interview au vitriol du président qatari du PSG Nasser Al-Khelaïfi, le 3 juin dans le quotidien le Parisien/Aujourd'hui en France. Deux mois après le traumatisme de l'élimination en quarts de finale de Ligue des champions par Manchester City, Al-Khelaïfi promettait "de gros changements" au sein du club de la capitale, se disant "très déçu" après la "mauvaise saison" écoulée.

Qui pour prendre la suite ? Le successeur probable du Français est l'Espagnol Unai Emery, qui a annoncé mi-juin son départ du club espagnol du FC Séville, avec lequel il a remporté trois fois de suite la "petite" coupe d'Europe, l'Europa League (2014, 2015, 2016).