La Fédération anglaise de football encourage un coming-out collectif des joueurs gays

  • A
  • A
La Fédération anglaise de football encourage un coming-out collectif des joueurs gays
@ AFP
Partagez sur :

Face au tabou de l'homosexualité dans le monde du football professionnel, la Fédération anglaise a encouragé lundi les joueurs gays à organiser un coming-out collectif en début de saison.

Dans le monde du football professionnel, ils sont très peu nombreux à avoir franchi le pas. Dans les principaux grands championnats européens, les joueurs gays conservent pour la plupart le secret sur leur orientation sexuelle. Un tabou profondément ancré dans les vestiaires, qu'aimerait bien faire sauter la Fédération anglaise de football (FA). En effet, Greg Clarke, le président de l'instance, a encouragé lundi dans les colonnes du Times les joueurs homosexuels à faire un coming-out collectif en début de saison.

Un coming-out, puis un suicide. Une manière de se protéger des remarques, moqueries et autres intimidations dont ont pu souffrir les précédents professionnels à avoir publiquement assumé leur homosexualité : "Si plusieurs joueurs professionnels de haut niveau veulent faire leur coming-out, pourquoi ne pas se synchroniser ? De cette manière, personne n'est obligé de révéler son homosexualité tout seul", explique le dirigeant. En Angleterre, Justin Fashanu reste à ce jour le seul joueur à avoir fait cette révélation : il s'est suicidé en 1998. 

La FA engagée sur le dossier. L'année dernière, le président de la FA avait dit "ne pas recommander" à des joueurs professionnels de révéler leur homosexualité en raison des insultes qu'ils pourraient recevoir. Mais, selon lui, un coming-out collectif serait à même de diminuer les réactions homophobes. "La Premier League, la Ligue et la FA pourraient le faire au début de la saison. Au début de la saison, tout le monde pense que c'est LA saison de son club, les spectateurs sont contents, il fait beau... J'ai demandé à la communauté gay comment nous pourrions apporter notre soutien à ceux qui voudraient rendre publique leur sexualité", a-t-il ajouté.