La Belgique pourrait bientôt jouer ses matches à domicile... à l'étranger

  • A
  • A
La Belgique pourrait bientôt jouer ses matches à domicile... à l'étranger
Les supporters belges pourraient être obligés de se déplacer à l'étranger pour les matches à domicile de leur équipe. @ AFP
Partagez sur :

Les Diables Rouges, confrontés à un problème de stade, pourraient jouer en France ou aux Pays-Bas dans les années à venir. 

L'équipe de Belgique pourrait dès 2018 disputer ses matches "à domicile" en France ou aux Pays-Bas, selon une suggestion du nouveau président de la Fédération, Gérard Linard, rapportaient lundi plusieurs médias locaux. La location du vétuste stade Roi Baudouin prend fin en 2018 et celle-ci coûterait trop cher. Le projet de construction d'un nouveau stade national est actuellement à l'arrêt et aucune autre enceinte belge ne peut proposer une capacité d'au moins 40.000 places.

La problématique du stade. "Il reste une solution : jouer à l'étranger, a expliqué Gérard Linard au quotidien Het Laaste Nieuws. Il y a des stades en France et aux Pays-Bas... Je ne dis pas que l'on doit le faire, et je ne sais pas si c'est faisable, mais c'est un dossier sur lequel nous devons nous pencher". "Nous avons besoin d'un stade d'une capacité de 40.000 places sinon nous faisons trop de pertes. C'est tout ce qui importe. Nous verrons si un nouveau stade sera construit, si l'ancien sera rénové ou si deux ou trois clubs agrandissent leur stade. Nous devrions donc pouvoir jeter un coup d’œil à l'étranger", a argumenté le nouveau président élu le week-end dernier.

L'opposition des supporters. Cette hypothèse n'a pas été bien accueillie par le président du principal club de supporters des Diables Rouges. "On ne peut tout de même pas faire jouer l'équipe nationale à l'étranger. On va être ridicule. On va être la risée de l'Europe", s'est offusqué Michael Vandersteen. La construction d'un nouveau stade national dans l'optique de l'Euro-2020 fait l'objet de vives polémiques depuis plusieurs mois en Belgique. Le dossier est pour le moment enlisé dans différents conflits d'ordre linguistiques, politiques ou urbanistiques.