Kenya : les députés adoptent une nouvelle législation antidopage

  • A
  • A
Kenya : les députés adoptent une nouvelle législation antidopage
Les athlètes kényans pourront participer aux Jeux Olympiques de Rio @ YASUYOSHI CHIBA / AFP
Partagez sur :

Les amendements adoptés jeudi éviteront aux athlètes kényans une éventuelle interdiction de participer aux Jeux Olympiques de Rio. 

Les députés kényans ont approuvé jeudi des amendements à la nouvelle loi antidopage afin de la rendre conforme aux exigences de l'Agence mondiale antidopage (AMA), et d'éviter aux athlètes kényans une éventuelle interdiction de participer aux jeux Olympiques de Rio, du 5 au 21 août.

Deux délais accordés par l'AMA. Le chef de file de la majorité, Aden Duale, a remercié les députés d'avoir suspendu leurs vacances pour s'assurer que les athlètes du pays "ne soient pas exclus" des compétitions internationales. A deux reprises, l'AMA avait accordé un report au Kenya, le pays échouant à se conformer aux précédentes dates butoirs. Mi-avril, le président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) Sebastian Coe, avait indiqué que son instance n'hésiterait pas à bannir des Jeux Olympiques les nations qui trichent avec le dopage, notamment le Kenya si cela est avéré.