JO de Rio 2016 : une balle perdue déboule dans une salle de presse

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : une balle perdue déboule dans une salle de presse
Le site de Deodoro, un des plus tranquilles des Jeux de Rio, a failli être le théâtre d'un drame, samedi. @ CARL DE SOUZA / AFP
Partagez sur :

Grosse frayeur pour les journalistes qui suivent l'équitation : une balle perdue de petit calibre a traversé la paroi plastique de la salle de presse, samedi. Les raisons de cet incident restent inconnues pour le moment.

T'AS VU ?

Allez couvrir les Jeux, c'est a priori sans danger. Sauf que les journalistes qui suivaient l'équitation samedi, dans une zone militaire pourtant hautement sécurisée, ont eu la désagréable surprise de voir passer... une balle perdue. Cette dernière a en effet percé le toit du barnum servant de centre de presse. 

Le site de Deodoro, dans le nord-ouest de Rio, est situé dans une vaste zone militaire. Et il est certainement le plus tranquille des JO, dispersé dans une ville très exposée aux agressions diverses et aux pickpockets de tous poils.

Une enquête en cours. Mais samedi, c'est bien une balle de calibre militaire qui a traversé la toile en matière plastique, alors qu'une quarantaine de journalistes et de volontaires se trouvaient à l'intérieur de la structure provisoire. Les jeux Olympiques de Rio "ne sont pas visés" par la balle perdue, ont annoncé les organisateurs.

"L'enquête est en cours de la part des experts pour savoir notamment d'où provient cette balle, sa nature, la trajectoire", a expliqué Mario Andrada, directeur de la communication du comité organisateur des Jeux. Fort heureusement, personne n'a été blessé. Mais les journalistes ont eu tout de même une sacrée frayeur...