JO de Rio 2016 : deux nageurs américains interpellés à l’aéroport

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : deux nageurs américains interpellés à l’aéroport
@ TASSO MARCELO / AFP
Partagez sur :

Impliqué dans une affaire de vraie-fausse agression, Jack Conger et Gunnar Bentz ont été débarqués de leur avion jeudi matin.

C’est une affaire qui risque d’entacher la réputation de l’équipe américaine olympique de natation. Et qui commencent à prendre de sérieuses proportions. Mercredi soir à Rio (jeudi matin en France), deux nageurs américains, qui prétendent avoir été braqués avec une arme à feu dans la nuit de dimanche à lundi en marge des JO de Rio, ont été débarqués de leur avion à destination des Etats-Unis, selon le Comité olympique américain (USOC). Il s’agit de Jack Conger et Gunnar Bentz, deux membres du relais 4x200 m nage libre, sacré champion olympique.

La star Ryan Lochte impliquée. Plus tôt dans la journée, une juge de Rio avait ordonné la confiscation des passeports de Ryan Lochte, six fois champion olympique, et de son coéquipier James Feigen. En cause, un témoignage douteux sur une agression à main armée dont ils auraient été victimes. Ryan Lochte avait raconté à la télévision américaine NBC avoir été braqué avec trois autres nageurs américains, à l'aide d'une arme à feu, par des faux policiers à Rio, alors qu'ils revenaient d'une fête au Club France.

Des incohérences. Mais la juge en charge de l'affaire a relevé des incohérences. "Il est à noter que les victimes sont rentrées physiquement et mentalement en pleine forme, au point de plaisanter entre eux", souligne la juge qui se base sur des images enregistrées par les caméras de sécurité à leur retour au village olympique. L'avocat de Lochte a affirmé à la presse américaine que le nageur avait déjà quitté le Brésil. La police de Rio n'a pas confirmé.