JO 2024 : Paris s'engage à réduire l'empreinte carbone de 55% par rapport à Londres

  • A
  • A
JO 2024 : Paris s'engage à réduire l'empreinte carbone de 55% par rapport à Londres
Le comité de candidature parisien a promis de réduire considérablement l'empreinte carbone des Jeux.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Le comité de candidature de Paris 2024 s'est engagé à ce que l'empreinte carbone de ces hypothétiques Jeux olympiques parisiens soit 55 % moins élevée que celle des Jeux de Londres.

L'empreinte carbone des Jeux Olympiques 2024 sera réduite de 55% par rapport aux JO 2012 de Londres. C'est du moins ce qu'a promis le comité de candidature parisien mercredi, lors d'une présentation à la presse du volet "Héritage" de son dossier.

Un objectif "ambitieux" pour Paris 2024. "C'est un objectif ambitieux, parce que c'est la première fois qu'un événement mondial serait aligné avec la COP 21 et l'accord de Paris", a expliqué Pascal Canfin, directeur général de WWF France, branche française de l'ONG pour la protection de l'environnement et partenaire de Paris 2024.



Cette réduction de l'empreinte carbone est "crédible, parce que 95% des sites sont déjà en place, ce qui veut dire que les émissions de CO2 générées par la construction de nouveaux sites seront très limitées", a précisé l'ancien ministre délégué au Développement.

100 % de l'alimentation certifiée. Pour atteindre cet objectif, Paris 2024 s'engage par exemple à ce que "100% de l'alimentation qui sera consommée pendant les Jeux en 2024 sera certifiée, que ce soit pêche durable, bio ou local, ou que 100% de l'électricité pour alimenter les JO 2024 sera renouvelable", a ajouté Pascal Canfin, soulignant une "stratégie de neutralité carbone".

Ces engagements font partie du programme "Héritage" du dossier de candidature de Paris à l'organisation des JO en 2024. La capitale française est en concurrence avec Los Angeles. Le vote du Comité international olympique (CIO) pour désigner la ville hôte est prévu le 13 septembre à Lima.