JO-2016 - Vente illégale de billets : l'Irlandais Hickey démissionne "temporairement"

  • A
  • A
JO-2016 - Vente illégale de billets : l'Irlandais Hickey démissionne "temporairement"
L'Irlandais Patrick Hickey en 2015. @ AFP
Partagez sur :

Ce membre du CIO a été arrêté, mercredi matin, à Rio, car il est soupçonné de faire partie d'un réseau de vente illégale de billets pour les Jeux olympiques de Rio. 

L'Irlandais Patrick Hickey, membre du CIO arrêté mercredi matin à Rio dans le cadre d'une enquête sur un réseau de vente illégale de billets pour les jeux olympiques, a démissionné "temporairement" de toutes ses fonctions dans le mouvement olympique.

Patrick Hickey, 71 ans, a démissionné de "la présidence du Comité olympique irlandais, de sa fonction de membre du CIO, de la présidence des Comités olympiques européens et de la vice-présidence de l'association des comités olympiques", a indiqué le Comité irlandais dans un communiqué.

Victime d'un malaise. La police de Rio avait annoncé, dans la matinée, l'arrestation du chef des Comités olympiques européens. Des policiers ont exécuté "un mandat d'arrêt et de capture visant l'Irlandais Patrick Joseph Hickey, membre du Comité international olympique. Il a été arrêté", avait précisé la police brésilienne dans un communiqué.

Patrick Hickey, également président du Comité olympique irlandais depuis 1989, a été arrêté à son hôtel de Barra da Tijuca, à l'ouest de Rio, l'un de ceux où est hébergée la "famille olympique", à proximité du parc et du village olympiques des JO-2016. Selon le site G1 du media brésilien Globo, Patrick Hickey aurait fait un malaise lors de son arrestation et a été transporté à l'hôpital Samaritano, à Botafogo, dans la zone sud et touristique de la ville. 

Cette arrestation a eu lieu dans le cadre d'une enquête sur la revente illégale de tickets pour les JO et fait suite à d'autres arrestations.