JO-2016 : porte-drapeau de la délégation française, Teddy Riner s'entraîne avec… un balai

  • A
  • A
Partagez sur :

A quelques jours du début des Jeux, le champion de judo se prépare à défiler en tête des athlètes français lors de la cérémonie d'ouverture.

"C'est vrai qu'il y a un petit peu de pression", reconnaît Teddy Riner au micro d'Europe 1. Désigné porte-drapeau de la délégation tricolore, le judoka entrera dans le stade Maracana devant ses compatriotes pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, non sans une pointe de stress. "Je ne sais pas s'il faut s'entraîner, je ne sais pas s'il faut vivre le moment pleinement quand ça arrivera…"

"Je me suis entraîné avec un balai". Pour être plus confiant, le champion avoue avoir un peu anticipé : "je ne vais pas vous mentir, je me suis entraîné avec un balai. Mais je me suis dit : 'il faut quelque chose au bout !'" Les organisateurs de la cérémonie ont fini de rassurer le Français : il sera équipé d'une sangle lors du défilé, vendredi.

"Il n'y a pas de petits adversaires". La cérémonie passée, c'est sur les tatamis que le champion, invaincu depuis six ans et archi-favori, sera très attendu. "Il n'y a pas de petits adversaires", estime cependant Teddy Riner. "Dès le premier tour, ça va être très dur. Il va falloir être tout de suite dedans". Si le Français a toutes les chances de ramener une nouvelle médaille d'or olympique, il assure garder la tête froide. "J'ai toujours dans un coin de ma tête qu'un jour la roue tournera. J'espère que ça sera le plus tard possible…"