JO 2016 - Le départ d'une course d'athlétisme est-il donné avec un vrai pistolet ?

  • A
  • A
JO 2016 - Le départ d'une course d'athlétisme est-il donné avec un vrai pistolet ?
Le juge de départ d'une course de fond aux Jeux de Londres, en 2012.@ AFP
Partagez sur :

Vous connaissez tous le fameux "bang" lors du départ d'une course d'athlétisme. Alors, vrai pistolet ou pas ?

LA QUESTION CON

Depuis les premières Olympiades de l'ère moderne, en 1896 à Athènes, l'athlétisme a bien changé. Starting-blocks électroniques, piste synthétique, athlètes suréquipés... Finalement, seul le système de départ, donné par le "starter" - comprenez juge de départ - bras levé avec pistolet pointé vers le ciel, ne semble pas avoir évolué. Ces dernières années pourtant, un changement majeur a eu lieu. Exit, en effet, le célèbre pistolet, pour un système plus moderne.

Première apparition à Stockholm. C'est en 1912, dans la capitale suédoise de Stockholm, que le premier départ au pistolet est donné. À l'époque, et ce jusqu'en 2010, les juges de départ tiraient à blanc, produisant une fumée blanche devenue célèbre. Désormais, les pistolets n'ont plus leur place. D'abord pour anéantir tout risque de danger, puisque les anciens pistolets pouvaient très facilement être convertis en armes à balles réelles. Autre explication, les coureurs des couloirs extérieurs étaient en réalité désavantagés puisque le bruit de la détonation les atteignait avec un léger décalage par rapport aux athlètes des couloirs intérieurs. Les nouveaux systèmes ont ainsi éliminé ce problème.   

Depuis 2010, le tout électronique. Désormais en effet, c'est un pistolet électronique que brandit le "starter". Ce nouveau système aux allures d'agrafeuse est apparue en 2010 aux Jeux d'hiver de Vancouver. Le départ des courses est toujours soumis à la pression du doigt du juge arbitre et transmet toujours le même signal sonore aux coureurs. Mais le moyen de distribution a changé. Le son est désormais transmis à un amplificateur inséré à l'arrière de chaque starting-block. Un moyen de rendre le départ de course complètement équitable.

Le pistolet électronique, pas sur toutes les courses. Le pistolet classique est toutefois toujours exploité sur les courses de fonds, le pistolet électronique étant seulement utilisé sur les courses démarrant dans les starting-blocks, c'est à dire celles du 100 au 400 m.