JO 2016 - Dopage : deux pentathlètes russes déclarés inéligibles

  • A
  • A
JO 2016 - Dopage : deux pentathlètes russes déclarés inéligibles
Au moins 21 athlètes russes ne verront pas Rio.@ Yasuyoshi CHIBA/AFP
Partagez sur :

L'Union internationale de pentathlon moderne (UIPM) a déclaré mardi inéligible pour dopage aux Jeux olympiques de Rio les Russes Maxim Kustov et Ilia Frolov.

Deux Russes de plus ne verront pas Rio. Les pentathlètes Maxim Kustov et Ilia Frolov figurent en effet dans le rapport McLaren pour avoir bénéficié en 2014 de manipulations au laboratoire de Moscou visant à dissimuler les résultats positifs à plusieurs stéroïdes anabolisants (trenbolone, methenolone et oxandrolone).

Il reste toutefois le quadruple champion du monde. Kustov, qui était titulaire à l'inverse de Frolov, réserviste, ne sera pas remplacé par un Russe. Son quota sera réattribué au Letton Ruslan Nakonechnyi. Les autres pentathlètes russes qualifiés à Rio, Aleksandr Lesun, N.1 mondial et quadruple champion du monde, Donata Rimshaite et Gulnaz Gubaydullina restent éligibles.

La Fédération russe "choquée". La Fédération russe de pentathlon moderne s'est dite "choquée" par la disqualification de Maxim Kustov, qui n'a jamais été contrôlé positif au cours de sa carrière. "C'est un choc pour nous, parce que Kustov n'a jamais été suspendu pour dopage au cours de sa carrière. Il effectue 90% de ses tests antidopage à l'étranger mais il est cité dans le rapport McLaren, c'est complètement incompréhensible", a déclaré à l'agence de presse R-Sport le président de la Fédération, Viatcheslav Aminov.

Déjà 21 Russes exclus. L'exclusion des deux pentathlètes porte donc à 21 le nombre de sportifs russes bannis de la délégation depuis lundi, au lendemain de la déclaration du CIO leur imposant des critères rigoureux, notamment le fait de n'avoir jamais été contrôlé positif et de ne pas figurer dans le rapport McLaren. Sept nageurs ont été ainsi exclus, cinq céistes et kayakistes, trois rameurs, deux haltérophiles, un lutteur et un volleyeur.