JO-2016 : 47% des billets ont été vendus, 74% de l'objectif atteint

  • A
  • A
JO-2016 : 47% des billets ont été vendus, 74% de l'objectif atteint
Le président de la commission exécutive Thomas Bach.@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

Les tickets pour assister à la cérémonie d'ouverture et des événements premium ont quasiment été tous vendus. 

Près de la moitié des billets pour les jeux Olympiques de Rio au Brésil cet été ont déjà été vendus, pour un montant de 194 millions de dollars (178 millions d'euros), ont indiqué mercredi les organisateurs, à cinq mois du début des épreuves.

Ventes quasi bouclées pour la cérémonie d'ouverture. "Quelque 47% des billets ont été vendus à ce jour, représentant la somme de 194 millions de dollars", a déclaré devant la presse Mario Andrada, directeur de la communication de Rio-2016, à Lausanne. "Nous sommes à 74% de l'objectif de vente en termes de chiffre d'affaires", a-t-il ajouté, précisant que les billets pour les événements premium et pour la cérémonie d'ouverture "ont quasiment tous été vendus".

Du retard pour le vélodrome. Le président du comité organisateur, Carlos Nuzman, a présenté jeudi matin devant les membres de la commission exécutive et le président Thomas Bach un point d'étape avant les Jeux dont la préparation a été perturbée par la crise politique et économique qui touche le pays et par l'épidémie du virus Zika. "Nous avons reçu un rapport très encourageant", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Le soutien du public est supérieur à 70%, ce qui est un chiffre remarquable à quelques mois des Jeux, considérant la situation difficile au Brésil". Carlos Nuzman a assuré que "90 à 95% des sites de compétition étaient prêts". "Un seul ne l'est pas encore, c'est le vélodrome, qui est un peu en retard. Il sera prêt pour le test-event à la fin avril", a-t-il assuré.

Analyses de l'eau.Concernant la question de la propreté de l'eau, Thomas Bach a annoncé que les analyses jusqu'alors mensuelles deviendraient hebdomadaires puis quotidiennes d'ici les Jeux. Concernant le virus Zika, Margaret Chan "la directrice exécutive de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est venue à Brasilia, a rencontré la présidente Dilma (Rousseff) et s'est voulue rassurante, nous sommes donc confiants", a dit Carlos Nuzman. Le 24 février, Margaret Chan a indiqué que l'épidémie "pourrait empirer avant de s'améliorer". Elle a salué les efforts du gouvernement pour éradiquer les moustiques transmetteurs et loué la coordination avec les organisations internationales.