Vastine, une injustice de plus

  • A
  • A
Vastine, une injustice de plus
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Le boxeur français a été éliminé en quart de finale sur une décision très litigieuse.

Il est des malédictions qui poursuivent certains athlètes. En 2008, Alexis Vastine avait été privé de finale sur une décision extrêmement litigieuse. Bis repetita à Londres, quatre ans plus tard. Très à l'aise dans son combat, le Français lève les bras en signe de victoire, persuadé de pouvoir remporter son quart de finale. Mais quelques minutes plus tard, les larmes prennent le dessus. Une nouvelle fois, une décision arbitrale très étrange le prive de demi-finale.

"Je n'ai pas de mots"

Interrogé par un journaliste de France Télévisions à l'issue de son combat, Alexis Vastine était complètement dépité. "Je n’ai pas de mots ! Je l’ai là ! C’est une honte !  Là, je sature, je sature !" Et d'ajouter : "je voulais ramener la médaille pour la France..."

La réaction d'Alexis Vastine après son combat :

Inconsolable, Alexis Vastine est resté très longtemps prostré. Dans la catégorie des 52 kilos, un autre Français, Nourdine Oubaali, a été lésé. La Fédération française de boxe a décidé de porter réclamation sur ses deux combats. En vain.

"Je ne sais plus quoi penser. On est contre nous, c’est politique !", a lâché Brahim Asloum au micro de France Télévisions. A Pékin déjà, le Français Alexis Vastine avait été complètement lésé par les arbitres en demi-finale. Après ces deux injustices, il aura certainement beaucoup de mal à s'en remettre...

Vastine éliminé injustement à Pékin, en 2008 :