Usain Bolt frappe une deuxième fois

  • A
  • A
Usain Bolt frappe une deuxième fois
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Le Jamaïcain a conservé sa couronne en remportant la finale du 100 m, dimanche à Londres.

Il était attendu, Usain Bolt l'a fait. Comme Carl Lewis avant lui, le Jamaïcain a conservé son titre de champion olympique du 100 m en remportant la finale en 9 sec 63. Il a devancé son compatriote Yohan Blake, champion du monde 2011, deuxième en 9.75 et l'Américain Justin Gatlin 9.79.

Le deuxième temps de l'histoire

Bolt a réussi le deuxième chrono de l'histoire du 100 m, à cinq centièmes seulement de son record du monde (9.58) établi en finale des Mondiaux de Berlin, en 2009. Le géant jamaïcain (1,95 m pour 94 kilos) a assuré son départ pour ne pas répéter son incroyable raté de Daegu. A la mi-course, la fusée du sprint avait déjà rattrapé ses adversaires. Il a même essayé de battre son record du monde en se projetant sur la ligne d'arrivée.

Revivez la finale du 100 m et la victoire de Bolt :

"Je dois avouer que j'étais un peu inquiet au départ des séries", a concédé Usain Bolt au micro de la BBC juste après sa victoire. "Je ne voulais pas faire un nouveau faux-départ. Je suis un peu resté dans les blocks, ce n'est certainement pas le meilleur départ de ma carrière. Mais les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, quand les grands championnats sont là, je réponds présent".

Une finale ultra-rapide

Si de nombreux observateurs se demandaient effectivement si Bolt pouvait rééditer son exploit, ils sont désormais fixés. L'homme le plus rapide du monde a d'autant plus de mérite qu'il a gagné l'or dans une finale extrêmement relevée. Les sept autres finalistes ont couru sous les 10 secondes, avec l'Américain Tyson Gay échouant à 1 centième du podium (9.80), 4e.

Bolt-3

Comme tous les grands champions, le Jamaïcain a eu droit à une très longue ovation du stade olympique de Londres. Dans cet exercice-là, Bolt est également le meilleur. A plusieurs reprises, il a reproduit son désormais célébrissime signe de l'éclair. Et le show ne fait que commencer. Dans deux jours, il s'alignera sur 200 m...

>>> A LIRE : Bolt, l'explication d'une légende