Manaudou coule logiquement

  • A
  • A
Manaudou coule logiquement
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - La nageuse française a été éliminée dès les séries du 100 m dos.

Un petit tour et puis s'en va... Laure Manaudou n'a pas réussi son pari de revenir à son meilleur niveau après le couac de Pékin, il y a quatre ans. La championne olympique du 400 m nage libre aux Jeux olympiques d'Athènes a été éliminée dès les séries du 100 m dos, en signant seulement le 22e temps global...

Une sérénité en apparence

En terminant  8e et dernière de sa série en 1:01.03, elle n'a pu se faire une place parmi les 16 nageuses qualifiées pour les demi-finales. Malgré la déception de l'élimination, la nageuse tricolore est apparue plutôt sereine au micro de Nelson Monfort juste après sa course : "le but c'était d'être aux Jeux et de profiter de chaque moment".

Apparemment plutôt détendue et pas trop marquée par cet échec, elle a ajouté qu'elle aurait maintenant "la chance d'être dans les tribunes pour regarder les autres courses". "Je savais en arrivant ici que je ne serais pas forcément au niveau des meilleures".

Une médaille quasi-impossible

Difficile de lui donner tort... L'ancienne retraitée des bassins a réussi un chrono presque inférieur d'une seconde à celui qu'elle avait réalisé en mars (1:00.16), lors des Championnats de France, qualificatifs pour Londres. Même si la Française aurait pu espérer une place en demi-finale, la médaille était presque impossible. Et pour cause, elle n'a réalisé que le 10e meilleur temps de l'année.

Si elle a obtenu l'or olympique en 2004 à Sydney à seulement 17 ans, il paraît très fortement improbable qu'elle décroche une nouvelle breloque aux JO. La Marseillaise a encore deux courses à nager : le 200 m dos, qu'elle maîtrise nettement moins, et le relais 4x100 m 4 nages, dont les chances de médaille sont quasi-nulles.