Incidents Lyon-Besiktas : exclusion avec sursis pour les deux clubs

  • A
  • A
Incidents Lyon-Besiktas : exclusion avec sursis pour les deux clubs
Des heurts avaient éclaté en tribunes entre supporters lyonnais et turcs. @ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Lyon et Besiktas, qui ont été sanctionnés pour les violences survenues lors du quart de finale aller de C3, seront exclus de toute compétition euorpéenne en cas de nouvel incident.

Lyon et Besiktas n'ont plus le droit à l'erreur. L'instance disciplinaire de l'UEFA a infligé aux deux clubs une exclusion des compétitions européennes avec un sursis de deux saisons, à la suite des graves violences survenues lors du quart de finale aller. Un nouvel incident qui surviendrait lors des deux prochaines compétitions européennes enclencherait donc la sanction. La commission de discipline a également condamné l'OL et Besiktas à une amende de 100.000 euros.

Lyon responsable d'une "organisation influente." Lyon, qui peut faire appel de cette décision, est tenu responsable d'une "organisation insuffisante" concernant la "séparation" des fans turcs et lyonnais. Il est également reproché au club français l'envahissement de la pelouse par des supporters "après le deuxième but de l'Olympique lyonnais". Besiktas est sanctionné de son côté notamment pour des "jets de projectiles" par ses supporters et des "troubles" dans le public.

Des incidents à l'extérieur et à l'intérieur du stade. De violents incidents avaient éclaté avant la rencontre entre Lyon et Besiktas, jeudi dernier en quarts de finale aller de la Ligue Europa, entraînant le report du coup d'envoi de près de 45 minutes. Les affrontements entre fans des deux camps avaient débuté sur le parvis du Parc OL, avant de se poursuivre à l'intérieur du stade. 

Douze supporteurs lyonnais et turcs ont été interpellés et sept personnes légèrement blessées. Le match, qui s'est terminé sur le score de 2 à 1 en faveur de l'OL, avait été classé à haut risque en raison de la présence de 20.000 supporters turcs dans les tribunes.