Incidents Bastia-Lyon: "Trop, c'est trop", déplore la présidente de la LFP

  • A
  • A
Incidents Bastia-Lyon: "Trop, c'est trop", déplore la présidente de la LFP
Les joueurs lyonnais ont été agressés par des supporters corses. @ AFP
Partagez sur :

Nathalie Boy de la Tour a vivement condamné les incidents qui ont entraîné l'arrêt de la rencontre entre Bastia et Lyon, dimanche après-midi. 

"Trop, c'est trop", a réagi auprès la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) Nathalie Boy de la Tour, après les incidents "jamais vu dans l'histoire de la Ligue 1" qui ont provoqué l'arrêt de Bastia-Lyon, match de la 33e journée dimanche.

"Trop, c'est trop, il s'agit de faits inqualifiables", a déclaré Nathalie Boy de la Tour dimanche à l'AFP. "Nous déplorons que le SC Bastia donne une image horrible de notre football, cela nuit à l'image du football professionnel, qui ne mérite pas cela."

La Commission de discipline se saisit. La rencontre entre Bastia et Lyon a été définitivement arrêtée après des échauffourées à la mi-temps. Le match avait déjà été retardé de près d'une heure par une première altercation, quand des supporters bastiais ont agressé des joueurs lyonnais. Ce deuxième incident grave a entraîné l'arrêt du match. 

La LFP a par la suite demandé dans un communiqué "au SC Bastia de prendre toutes les mesures afin de pouvoir procéder aux interdictions de stade envers les individus responsables de ces agissements, et plus généralement toutes les mesures permettant de garantir la sécurité des rencontres disputées dans son stade." La Ligue précise que sa commission de discipline va se saisir du dossier dès jeudi prochain, pour sa prochaine séance.