Handball : l'équipe de France des moins de 19 ans championne du monde

  • A
  • A
Handball : l'équipe de France des moins de 19 ans championne du monde
La France détient désormais les trois titres mondiaux dans les catégories masculines.@ Capture d'écran Twitter @ffhandball
Partagez sur :

TRIPLE COURONNE - Après les seniors et les moins de 21 ans, les moins de 19 ans ont à leur tour décroché le titre de champion du monde.

Le monde du handball parle français ! Après les seniors en début d'année, les moins de 21 ans début août, c'est au tour des moins de 19 ans de mettre l'équipe de France sur le toit du monde. Les Bleuets ont en effet battu la Slovénie en finale lors des championnats du monde U19, jeudi, à Ekaterinbourg, en Russie.



"C'est le plus bel été qu'on pouvait imaginer", a réagi le président de la Fédération française de handball, Joël Delplanque, au micro d'Europe 1. "L'équipe de France des moins de 19 ans vient de remporter ce titre de façon absolument exceptionnelle, récitant un handball de haut niveau qui a fait ici l'admiration de tous et qui, comment dire... Je suis tellement ému que j'ai du mal à vous dire encore tout ce que l'on ressent quand on a assisté à un spectacle d'une telle qualité, d'un tel engagement, d'un tel niveau. J'ai du mal à me taire et en même temps à vous dire quelle est la joie qui m'inonde à l'issue de cette énorme performance que viennent de réaliser nos jeunes, ici, en Russie."

Le fils Richardson élu meilleur joueur. Ce double triomphe mondial, auquel on peut ajouter la victoire française lors des Jeux olympiques de la jeunesse, à Tbilissi, est la meilleure réponse à ceux qui doutaient de la succession des "Experts". "C'est surtout qu'on nous a raconté dans les années 1990 qu'il n'y aurait plus personne après les "Barjots", qu'il n'y aurait plus personne après les "Bronzés". Et on a failli me raconter qu'il n'y aurait plus personne après les "Experts"", insiste le directeur technique national du handball français, Philippe Bana.

"On a construit l'avenir, on est toujours tourné devant. On ne s'intéresse pas ce qui à ce qui se passe derrière et là peut-être qu'on a construit l'avenir et qu'on a dessiné quelque chose de beau pour l'avenir du hand." Comme un symbole de cette constance dans l'excellence du handball français, c'est Melvyn Richardson, le fils de Jackson, figure des "Barjots" médaillés de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, qui a été élu meilleur joueur de la compétition.