France-Galles : Griezmann et Giroud, mal en club, leaders en Bleu

  • A
  • A
France-Galles : Griezmann et Giroud, mal en club, leaders en Bleu
Contre le pays de Galles (2-0) vendredi, Antoine Griezmann a encore été le meilleur joueur sur le terrain.@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

En difficulté dans leurs clubs respectifs, Antoine Griezmann et Olivier Giroud ont rappelé vendredi qu'ils étaient bien les patrons de l'attaque tricolore.

Les "GG" ont encore frappé. Antoine Griezmann et Olivier Giroud, auteurs d'un but chacun, ont permis aux Bleus de s'imposer tranquillement face au pays de Galles (2-0), vendredi soir, en match amical, au Stade de France. Pas étonnant, tant les deux hommes se sont déjà rendus, match après match, mois après mois, indispensables à Didier Deschamps. Une bouffée d'oxygène pour eux qui manquent cruellement de confiance en club depuis le début de saison.

Docteur Griezmann, Mister "Grizou". Antoine Griezmann traverse en effet une période noire à l'Atlético de Madrid : sept rencontres sans inscrire le moindre but. Mais, en sélection, c'est une autre histoire. "Grizi", décisif contre la Biélorussie (2-1) au mois d'octobre, a encore été rayonnant vendredi. Il n'y a qu'à voir sa première période : positionné en meneur de jeu, il a régalé en distribuant des ballons à droite et à gauche. Et puis il y a eu cette reprise de volée du gauche, splendide, car assez difficile à reprendre. La passe de Corentin Tolisso est lumineuse, mais le ballon lui vient du dos. Résultat : un 19ème but en 48 sélections. Mieux, le Mâconnais est impliqué dans dix buts lors de ses douze derniers matches avec l'équipe de France (six réalisations, quatre passes décisives).

L'attaquant de 26 ans a poursuivi la rencontre sur le même rythme. Kingsley Coman aurait ainsi pu faire gonfler ses statistiques, s'il n'avait pas vendangé une jolie ouverture (26e). Un tout petit peu moins présent au retour des vestiaires, Griezmann a finalement été remplacé par Nabil Fekir à la 62e minute. Une heure lui aura donc suffi pour faire plaisir au public et au sélectionneur. "Libre à vous de remettre en cause le statut et la valeur d'Antoine Griezmann, ce n'est pas mon cas", avait d'ailleurs lancé "DD" à la presse, à la veille du match.

Giroud, la vie est belle en Bleu. Les remises en question, Giroud, lui, y est habitué. Il n'y a pas toujours répondu avec la manière, mais tout le temps avec caractère et efficacité. Face aux Gallois, il n'a pas dérogé à la règle. Le match a été dur, "Oliv'" a touché très peu de ballons, mais le Gunner n'a jamais lâché. Après une première tentative excentrée et repoussée au retour des vestiaires (47e), il a finalement trouvé la faille sur un service de Kylian Mbappé (71e), avant de sortir dans la foulée.

Cantonné à des bouts de match - et à la Ligue Europa - avec Arsenal depuis le début de saison, le Gunner revit à chaque fois qu’il débarque en Bleu. Quant aux chiffres, ils sont impressionnants : avec 29 buts - dont huit lors de ses huit dernières titularisations - il devance désormais Youri Djorkaeff au palmarès des meilleurs buteurs français, et pourrait dépasser Jean-Pierre Papin (30), Just Fontaine (30), voire Zinédine Zidane (31) s'il venait encore à marquer mardi, contre l'Allemagne.

À l'Euro 2016, il avait eu quelques difficultés à tirer son épingle du jeu face à la Mannschaft, en demi-finales (2-0). Les Bleus l'avaient néanmoins emporté grâce à un doublé de… Griezmann, évidemment.