Danemark-France : les Bleus s'imposent 2-1

  • A
  • A
Danemark-France : les Bleus s'imposent 2-1
@ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Avec une équipe largement remaniée, les Bleues ont empoché leur quatrième victoire consécutive (2-1).

L'ESSENTIEL

Trois jours après le large succès de la France contre l'Arménie (4-0), Didier Deschamps voulait tester ses réservistes. Au Danemark, privés de leur leader d'attaque Karim Benzema, les Bleus tentaient aussi de préserver leur invincibilité cette saison avant les grands rendez-vous de novembre face aux champions du monde allemands et l'Angleterre. C'est chose faite !

93' : C'est fini ! L'équipe de France aurait pu enfoncer le clou et est restée jusqu’au bout sous la menace d'un retour danois, alors qu'elle a eu une multitude d'occasions franches. Mais pour la première fois de l'ère Deschamps, les Bleus s'imposent une quatrième fois d'affilée, de bon augure pour la confiance des troupes !

91' : Quel but danois !!!  Décalé sur la droite, Sviatchenko, à 25 mètres du but, se met sur son pied droit et arme sa frappe. Le ballon fini sa course dans la lucarne de Mandanda. Superbe !

87' : Martial sort pour les toutes dernières minutes du match. Il est remplacé par Cabaye.

85' : Après une très belle séquence collective, Jallet, décalé dans le couloir droit par Valbuena, centre fort devant le but. Lacazette est à deux doigts de reprendre ce laoon. Une action 100% lyonnaise.

79' Oh Martial... Sur un bon centre de Matuidi depuis la gauche, Martial contrôle dos au but et frappe en demi-volée, mais sa frappe, manquée, passe largement au-dessus. Le jeune français mérite pourtant d'ouvrir son compteur buteur tant il pèse sur les débats ce soir !

77' : Valbuena remplace Griezmann, excellent ce soir et présent dans tous les bons coups de son équipe grâce à sa technique chatoyante.

75' : La France remet le pied sur le ballon. Après 25 premières minutes poussives, les Bleus vont mieux, sous l'impulsion de Griezmann et Martial, qui bonifient tous les ballons touchés. Mais le dernier geste fait pour l'instant défaut aux Français, comme sur ce centre de l'attaquant des Red Devils, bien coupé au premier poteau par un défenseur danois. Mais ça va mieux !

72' : Lacazette remplace Giroud. L'attaquant des Gunners sort donc quelques instants après son raté.

69 ' : Mandanda s'illustre. Eriksen, plein axe, trouve dans la profondeur Poulsen, idéalement placé. Mais Mandanda parvient à légèrement touché le ballon dans ce un contre un, avant que Jallet ne revienne en urgence pour dégager son camp.

66' : Quel raté de Giroud ! Suite à une très bonne récupération de Matuidi sur la relance danoise, Giroud se retrouve absolument seul face à Schmeichel. Et c'est le gardien danois qui remporte son duel, la balle piquée de l'attaquant français lui arrivant sur la poitrine. Quel mauvais choix de Giroud, qui aurait pu inscrire un triplé, ce qu'aucun bleu n'a fait depuis 15 ans...

64' : Martial se régale ! L'attaquant de Manchester united accélère sur son côté gauche et dépose littéralement deux adversaires sur sa vitesse pure. En revanche, son petit extérieur du gauche est détourné par Schmeichel, venu à sa rencontre. Mais quel raid de Martial !

59' : Sissoko au dessus. Malmenés par les Danois, battus dans les duels, privés de ballon, les Bleus misent sur la contre-attaque. Et cela bien failli payer mais Moussa Sissoko, après une course de plus de 60 mètres voit sa frappe s'envoler au dessus du but.

55' : Bon coup franc pour le Danemark. Eliaquim Mangala fait faute à 20 mètres du but français, plein axe. Christian Eriksen, l'attaquant de Tottenham, frappe ce bon coup franc, mais le mur détourne le ballon en corner.

52' : La réaction française. Olivier Giroud réveille ses partenaires ! Après un contrôle orienté plein axe, l'avant-centre français déclenche une bonne frappe, cadrée, mais sans souci pour Schmeichel, qui capte bien le ballon.

48' : Les Danois sont revenus sur la pelouse avec de bien meilleures intentions. La frappe d'Ericksen est déviée en corner. Cela ne donne rien, mais l'agressivité est bien danoise.

46' : C'est reparti ! Côté français, Zouma remplace Varane. 

45' : C'est la mi-temps ! Après cinq premières minutes de folie, la France a géré son avantage, même si elle aurait pu (dû?) tuer le suspense via Varane ou Martial. Mais les Danois, pas très fringants, ont au moins eu le mérite d'endormir les Bleus en ralentissant le rythme.

40' : Martial régale ! Alors que la partie ronronne depuis 10 minutes, le joueur de Manchester United, auteur d'une passe décisive pour sa première titularisation, continue de faire son show dans son couloir. Mais il tergiverse un petit peu au moment de conclure. Pour le moment...

35' : Le rythme baisse. Après une entame tonitruante, les Bleus se laissent un peu endormir en ce moment. Les Danois n'en profitent pas pour le moment - frappe de Braithwaite au dessus, frappe d'Ericksen contrée - mais les hommes de Deschamps vont devoir s'y remettre sous peine de relancer leur adversaire, qui monopolise désormais le ballon.

29' : Varane de la tête ! Après cette première alerte, la France accélère tout de suite et son capitaine d'un jour, Varane, est tout prêt d’inscrire le troisième but sur corner, mais le ballon passe à quelques centimètres à côté du poteau.

27' : La réaction danoise. Après une glissade de Steve Mandanda et donc une mauvaise relance, Bendtner récupère le ballon, s'avance et déclenche une frappe. Sans souci pour le gardien marseillais, qui s'interpose. Mais enfin les Danois relèvent la tête !

23' : Mangala de la tête. Sur un centre de Digne, Kjaer, l'ancien Lillois, touche le ballon de la main. Le coup franc de Griezmann, aux bords de la surface, est repris par Mangala, qui manque sa tête.

21' : Le Danemark K.O. On sent les Danois sous le choc de cette entame catastrophique. Aucun pressing, aucun esprit de rébellion, autant dire que els Bleus sont tranquilles pour le moment, avec un milieu de terrain ultra dominateur et des attaquants très remuants.

16' : Anthony Martial, pour sa première titularisation en Bleu, fait vivre un cauchemar à son défenseur. Mais le coup franc qu'il a obtenu, après une nouvelle accélération fulgurante, tiré par Griezmann, ne donne rien.

12' : Le Danemark entre enfin dans son match mais le coup franc d'Eriksen ne trouve que la tête de Sissoko qui écarte loin le danger.

8' : Quel début de match tonitruant des Bleus ! Les Danois ne touchent pas le ballon, et Martial puis Sissoko ont eu deux occasions d'aggraver encore un peu plus le score, mais cette fois le portier danois, Schmeichel (le fils de son père), s'interpose.



6' : et de deux pour Giroud ! Après une belle action collective initiée par Griezmann, Luca Digna centre fort devant le but et Olivier Giroud, de près, double le score. Quel début de match des Bleus !

3' : But de Giroud ! Après une belle accélération sur son côté gauche, Anthony Martial lance en profondeur Olivier Giroud, qui frappe sans contrôle du gauche. Le gardien danois, loin d'être irréprochable sur ce coup, est battu. Déjà 1-0 pour la France !

1' : C'est parti ! Les Bleus mettent le pied sur le ballon et font tourner.

Giroud, le grand soir. Remplaçant à Arsenal et menacé en bleu par l'émergence d'Alexandre Lacazette et d'Anthony Martial, Olivier Giroud compte sur l'équipe de France pour se refaire la cerise. Doublure attitrée de Karim Benzema en sélection, le Gunner (29 ans, 42 sélections, 10 buts) a vu en effet ce statut sérieusement fragilisé par un début de saison catastrophe. Cette mauvaise passe n'a pas encore eu d'incidences sur son rôle en équipe de France malgré les sifflets récoltés le 7 septembre contre la Serbie (2-1) à Bordeaux où il avait multiplié les occasions gâchées. Et avant cet échec, ses deux titularisations en bleu lors des défaites face à la Belgique (4-3) et l'Albanie (1-0) en juin n'avaient pas non plus été de franches réussites. Autant dire que l'ancien Montpelliérain joue gros ce soir.

Appelez-le capitaine Varane ! Hugo Lloris cédant sa place à Steve Mandanda dans les buts des Bleus, le brassard de capitaine sera porté par Raphael Varane. Ce sera la deuxième fois que le jeune défenseur du Real Madrid endossera ce rôle, après le match face aux mêmes Danois, en mars, à Saint-Etienne, lors d'une victoire 2-0. 

La composition de l'équipe de France :

Mandanda - Jallet, Varane (cap.), Mangala, Digne - Sissoko, Schneiderlin, Matuidi - Griezmann, Giroud, Martial
Sélectionneur: Didier Deschamps