Le président de Bastia reste en garde à vue

  • A
  • A
Le président de Bastia reste en garde à vue
@ MAXPPP
Partagez sur :

ENQUÊTE - Pierre-Marie Geronimi et son épouse sont en garde à vue depuis mardi dans le cadre d'une enquête sur les finances du club corse.

La garde à vue du président du club de football de Bastia, Pierre-Marie Geronimi, s'est poursuivie mercredi dans le cadre d'une information judiciaire portant sur des affaires ne concernant pas le club. Geronimi et son épouse, qui a été remise en liberté mardi sans charge retenue contre elle, avaient été placés en garde à vue mardi matin dans les locaux de la police judiciaire au commissariat de Bastia.

Des mouvements de fonds suspects. Il est entendu à titre personnel en tant que gérant de société et non comme président du Sporting Club de Bastia (SCB). Les enquêteurs souhaitent obtenir des indications sur des mouvements de fonds entre une société de location de véhicules dont Pierre-Marie Geronimi est propriétaire et un bar PMU dont le gérant a aussi été placé en garde à vue et qui pourraient constituer des abus de biens sociaux.

La facture d'une pelouse synthétique pose aussi problème. La garde à vue peut durer 48 heures dans ce type d'enquête et donc se prolonger jusqu'à jeudi matin. Geronimi doit aussi répondre aux enquêteurs sur un autre dossier concernant la surfacturation de la pose d'une pelouse synthétique par une entreprise de l'Hérault au centre de formation du SCB. Le club avait apporté mardi son soutien et son "entière confiance" à son président, soulignant dans un communiqué "qu'aucune irrégularité n'émane ou n'a émané de la comptabilité du SCB".