Le jour où Le Graët a dit non à Zidane

  • A
  • A
Le jour où Le Graët a dit non à Zidane
Zinédine Zidane aurait voulu être sélectionneur des Bleus à l'été 2012.@ REUTERS
Partagez sur :

RECALÉ - Le président de la FFF explique dans un livre avoir repoussé la candidature de Zinédine Zidane à l'été 2012.

L'info. Dans un livre à paraître cette semaine, Champions du monde 98, secrets et pouvoir, dont certains extraits sont publiés mardi par France Football, le président de la Fédération Française de football (FFF) Noël Le Graët révèle qu'il a reçu la candidature de Zinédine Zidane avant de nommer Didier Deschamps au poste de sélectionneur de l'équipe de France, à l'été 2012. "Zinédine Zidane aurait aimé diriger les Bleus", assure-t-il. "C'est clair : il le voulait ! Je l'ai rencontré à sa demande".

Manque d'expérience. Après l'Euro 2012, le "boss" de la 3F n'a voulu prendre aucun risque avec "Zizou". Son manque d'expérience en tant qu'entraîneur n'a pas avantagé l'ancien n°10 des Bleus. "Ce n'était pas le moment, il avait d'abord besoin de diriger une équipe", justifie Noël Le Graët.

Une première à Monaco ?Adjoint de Carlo Ancelotti au Real Madrid depuis l'été 2013, Zinédine Zidane pourrait encore franchir une nouvelle étape la saison prochaine. Selon des informations du journal L'Equipe, l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France penserait notamment à entraîner l'AS Monaco.

sujet

AVENIR - Zidane, futur entraîneur de Monaco ?