Fifa : Jérôme Champagne candidat à la présidence

  • A
  • A
Fifa : Jérôme Champagne candidat à la présidence
@ Reuters
Partagez sur :

FOOT - Le Français s'est déclaré candidat à la présidence de l'instance mondiale qui aura lieu en 2015.

Sepp Blatter, Michel Platini ? Et pourquoi pas Jérôme Champagne ? Ce Français de 55 ans et ancien vice-secrétaire général de la Fifa, s'est déclaré candidat à la présidence de l'instance dirigeante mondiale du football. "Je suis ici pour annoncer et lancer ma candidature pour l'élection à la présidence de la Fifa en 2015", a déclaré cet ancien diplomate resté de 1998 à 2010 à la Fifa, notamment au poste de vice-secrétaire général (2002-05), lors d'une conférence de presse à Londres.

Pelé : "Je lui fais confiance"

Il est soutenu par Pelé. Fin décembre 2012, Jérôme Champagne avait exposé les réformes qu'il jugeait nécessaires pour en finir avec "la crise de gouvernance" de la Fifa, sans dévoiler à l'époque ses intentions en vue de l'élection à la présidence en 2015. Lundi, le candidat a déclaré vouloir oeuvrer pour une institution confrontée "à un déficit d'image". "Nous avons besoin d'une Fifa différente, plus démocratique, plus respectée, qui se comporte mieux et fait davantage", a-t-il encore souligné. Champagne a aussi projeté un message vidéo où la légende de la Seleçao Pelé le soutient. "Je connais sa vision du football, de l'avenir du jeu et pour cette raison, je lui fais confiance", y déclare l'ancienne gloire brésilienne.

"Trois défis principaux". Le candidat a ciblé "trois défis principaux": le "déséquilibre grandissant" entre continents, pays, et au sein des ligues de foot; l'influence croissante des intérêts privés; et "la perte du prestige" de la Fifa au fil des récentes polémiques. Champagne veut notamment "renforcer la démocratisation de la Fifa".

Premier candidat déclaré. Mais Jérôme Champagne n'a pas précisé ce qu'il ferait si Joseph Blatter, 77 ans, président de la Fifa depuis 1998, et dont il fut le bras droit, décidait de se présenter : "Je ne peux pas répondre à cette question hypothétique, mais je suis ici car je crois dans mon message et je ferai ce que je dis". Michel Platini, président de l'UEFA, 58 ans, avait lui expliqué en septembre qu'il annoncerait sa décision de se présenter ou non à l'élection présidentielle de la Fifa pendant ou après la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet).