"La Coupe du monde 2022 n'aura pas lieu au Qatar"

  • A
  • A
"La Coupe du monde 2022 n'aura pas lieu au Qatar"
@ REUTERS
Partagez sur :

AVERTISSEMENT - Un membre du Comité exécutif de la Fifa pense que le Mondial 2022 ne pourra se disputer au Qatar.

Ce n'est pas le premier à critiquer l'organisation du Mondial dans l'émirat mais sa position, au sein du Comité exécutif de la Fifa, donne un peu plus de force à sa réserve. Un membre allemand du Comité exécutif de la Fifa, Theo Zwanziger, pense en effet que le Qatar perdra l'organisation de la Coupe du monde 2022 de football.

Une critique de plus. "Je crois qu'au final la Coupe du monde 2022 n'aura pas lieu au Qatar", a expliqué l'ancien président de la Fédération allemande de football (DFB) au journal Sport Bild Plus. Il base sa réflexion sur les risques posés par l'extrême chaleur estivale pour les joueurs et les supporters. "Les médecins disent, et j'avais insisté sur ce point dans le protocole, qu'ils ne peuvent pas garantir qu'une Coupe du monde puisse se tenir en été dans ces conditions", précise-t-il.

>> LIRE AUSSI - Le Mondial 2022 au Qatar en hiver ?

Qatar-constructions

Le Qatar n'y croit pas. "Comme le dit lui-même M. Zwanziger, c'est son avis personnel", s'est contenté de répondre la Fifa. Dans un entretien paru lundi dans le quotidien Die Welt, Hassan Al-Thawadi, secrétaire général du comité d'organisation Qatar 2022, se déclare "sûr que le Mondial 2022 se tiendra au Qatar". "Non, je ne suis pas inquiet. D'abord parce qu'il n'y a aucune base pour perdre la Coupe du monde. Et deuxièmement parce qu'il s'agit du premier Mondial au Moyen-Orient. Quand les gens pensent à cette région, c'est plutôt en termes de conflit. Le Mondial sera l'occasion d'unir les peuples. Il laissera un héritage positif".

>> LIRE AUSSI - Le Qatar a-t-il acheté le Mondial 2022 ?

Une annonce début 2015. Le Qatar doit également faire face à des soupçons de corruption dans l'attribution du Mondial 2022, après que le Sunday Times a assuré début juin être en possession de milliers de courriels et d'autres documents attestant de présumés versements d'argent effectués par M. Bin Hammam. La Commission d'éthique de la Fifa devrait annoncer début 2015 les résultats d'une enquête sur l'attribution controversée des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar.