Drame de Hillsborough : nouvelles auditions

  • A
  • A
Drame de Hillsborough : nouvelles auditions
@ REUTERS
Partagez sur :

ENQUÊTE - Près de 25 ans après la mort de 96 supporters de Liverpool dans ce stade de Sheffield, les familles de victimes gardent espoir avec la tenue de nouvelles auditions.

Près de 25 ans après le drame du stade de Hillsborough à Sheffield, les familles des victimes espèrent obtenir enfin la vérité sur les circonstances de la mort de 96 supporteurs de Liverpool, à l'occasion de nouvelles auditions publiques qui débutent lundi.

L'émotion des proches. Ces audiences, qui pourraient durer un an, ont été ordonnées après l'annulation d'un précédent verdict qui concluait à des "décès accidentels", alors que des soupçons sur le comportement fautif de la police ont émergé. Dans l'immense salle d'audience construite spécialement pour l'occasion à Warrington, à l'est de Liverpool, les proches des victimes, émus, étaient rassemblés lundi. Certains portaient des écharpes rouges et blanches du club de Liverpool, d'autres tenaient des photos des victimes, mortes écrasées par un mouvement de foule dans une tribune bondée lors de la demi-finale de la Coupe d'Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest, le 15 avril 1989.

"Un très long combat". "Cela arrive enfin", souffle Charlotte Hennessy, qui avait six ans quand son père James Robert Hennessy, est mort dans la tragédie. La jeune femme, "très nerveuse", confie n'avoir "pas dormi du week-end" à la perspective du début de ces auditions publiques. "Cela a été un très long combat. J'espère qu'on va commencer à en voir le bout", ajoute-t-elle.

"Un jour historique". "Ving-cinq ans! Les familles ont attendu tout ce temps pour obtenir justice; je pense que c'est enfin en train de se produire", a commenté Andy Burnham, député travailliste qui soutient le combat des familles, sur la chaîne Sky News. "C'est un jour historique pour elles. La plupart des gens pensaient qu'on ne le verrait jamais", a ajouté le parlementaire, rendant hommage à "la dignité et au courage" des familles, qui "n'ont jamais abandonné".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'émotion à Liverpool

Everton soutient son grand rival

Les excuses de Cameron

Les stades de l'horreur