Anelka critique Manuel Valls et Domenech

  • A
  • A
Anelka critique Manuel Valls et Domenech
Nicolas Anelka : "je n’ai aucun antécédent raciste ni antisémite".@ MAXPPP
Partagez sur :

SES VÉRITÉS - Dans une interview au journal Metronews, Nicolas Anelka s'explique sur sa quenelle et défend son ami Dieudonné.

Vendredi confessions. L'ex-attaquant de West Bromwich Nicolas Anelka is back ! Dans une interview qu'il a accordée au journal Metronews, l'ancien international tricolore revient notamment sur l'affaire de la quenelle, le 14 décembre dernier en Premier League, et se défend d'être antisémite.

"Aucune preuve". "C'est bien beau de dire que je suis antisémite et raciste", explique Nicolas Anelka. "Encore faut-t-il des preuves. Je n’ai aucun antécédent raciste ni antisémite, donc aucune preuve, voire même le soupçon d’une preuve ! Ah si, tout de suite, j’ai lu que j’étais converti à l’islam. Le raccourci est super rapide !"

Anelka critique Manuel Valls. L'ancien attaquant du PSG soutient également Dieudonné, interdit de spectacle à plusieurs reprises. A l'époque, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait œuvré pour ces interdictions. "Il n’est pas très méchant ! Je pense plutôt qu’il a été sous l’influence de sa femme (Anne Gravoin, Ndlr) sur cette affaire de quenelle", confie Nicolas Anelka. "J’espère qu’il mettra autant d’énergie à redresser le pays qu’il en a mis à combattre Dieudonné même si je ne crois pas dans les politiciens ! Beaucoup de paroles et très peu d’actes, sauf pour augmenter les impôts".

Une-Metro-2

Une petite pique de plus pour Domenech. "Je respecte l’homme car je pense que c’est une bonne personne mais je n’ai aucun respect pour l’entraîneur. Il n’est pas à la hauteur", lance Anelka dans les colonnes de Metronews. "En Afrique du Sud, on savait très bien qu’on allait droit dans le mur. On a provoqué assez de réunions avec lui pour qu’il procède à des changements tactiques. Mais il n’en a fait qu’à sa tête et tout me monde a subi... Quand je l’entends se poser en victime en disant qu’il ne pouvait rien faire, ça me fait tellement rire. Mais bon, pour vendre son livre, il devait bien faire du sensationnel". Et de conclure : "j’ai insulté dans un vestiaire un coach que tout le peuple français insultait déjà, un coach qui n’a jamais rien gagné à part un titre de champion de D2 et le Tournoi de Toulon ! Il ne connaît pas la gagne".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

WEST BROM - Anelka rompt son contrat

SANCTION - Anelka suspendu cinq matches

QUENELLE - Dieudonné se dit "très fier" d'Anelka