Vincent Enyeama, le mur lillois

  • A
  • A
Vincent Enyeama, le mur lillois
@ REUTERS
Partagez sur :

INVINCIBLE - Le Losc, vainqueur de l’OM (1-0) mardi soir, peut dire un grand merci à son gardien.

"Quand vous avez un homme derrière vous avec huit bras, ça rassure", a plaisanté le défenseur lillois Simon Kjaer. Contre Marseille mardi soir (victoire 1-0), Vincent Enyeama a été une fois de plus infranchissable. En enchaînant de nombreuses parades hallucinantes, le portier du Losc a amélioré encore un peu plus son record d’invincibilité. 

Une-Enyeama
1035. Vincent Enyeama est désormais invaincu depuis 1.035 minutes. Cela fait plus de 11 matches qu’il n’a plus été cherché le moindre ballon dans ses filets. Le dernier "surhomme" à avoir réussi à le battre se nomme Dario Cvitanich. C’était lors de la 5e journée de Ligue 1 (défaite 2-0 à Nice). En résistant aux assauts des attaquants marseillais mardi soir, Enyeama est devenu le deuxième gardien le plus imperméable de l’histoire de la Ligue 1, devançant les 949 minutes de Salvatore Sirigu (entre novembre 2012 et février 2013).

La double parade face à Thauvin et Gignac :

141. Le Nigérian court désormais après le record de Gaëtan Huard. Entre janvier et avril 1993, le gardien de but bordelais était resté 1.176 minutes sans prendre de but. "Je dois dire la vérité : je ne fais pas le décompte", a-t-il confié après la victoire de son équipe. "Non, je ne regarde pas les records, je m’en fiche. Si je le bats, c’est bien, sinon tant pis". Pas sûr qu’il maintienne cette version dans 141 minutes s’il efface ce fameux record. Pour devenir le n°1, Vincent Enyeama devra n’encaisser aucun but face à Bordeaux, dimanche prochain (14h) et tenir 51 minutes supplémentaires face à Bastia, le 15 décembre.



33. Pour mieux comprendre la portée de cet exploit, il suffit de regarder le nombre de ballons décisifs que Vincent Enyeama a écartés. Avec 33 arrêts sur les frappes cadrées subies par le Losc lors des 11 derniers matches, la performance mérite bien quelques louanges. "Un gardien imbattable", pour l’entraîneur marseillais Elie Baup. "Exceptionnel", a commenté de son côté Benoît Cheyrou. Son entraîneur René Girard a préféré vanté son humilité : "c’est sa force d’être les pieds sur terre et très conscient de ce qu’il lui arrive".

sur le même sujet

EN UN CLIC - L'OM s'échoue sur Lille

ACCUEIL - Thauvin : "je m'y attendais"