Trophées UNFP : qui va gagner quoi

  • A
  • A
Trophées UNFP : qui va gagner quoi
@ Maxppp
Partagez sur :

BOULE DE CRISTAL - Dimanche se tient, à Paris, la 26e édition des Trophées UNFP.

C’est devenu une coutume, tout le gratin du football français se réunit chaque année à Paris le lendemain de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1, pour la cérémonie des Trophées UNFP. Une 26e édition qui devrait voir, comme l’an passé, le Paris Saint-Germain triompher. Champion pour la deuxième fois d’affilée, Paris est le club le plus représenté avec six nominations. Mais il n’est pas dit qu’il rafle tous les titres.

Zlatan Ibrahimovic avec le PSG (930x620)

© REUTERS

Meilleur joueur de Ligue 1 : Zlatan Ibrahimovic

Comment le titre de meilleur joueur de la saison pourrait-il lui échapper? Meilleur buteur de la Ligue 1 avec 29 buts, mais aussi meilleur passeur avec 13 offrandes, le Suédois, déjà sacré l'an dernier, a atteint des sommets d'efficacité en 2013-2014. Si une blessure ne l’avait pas privé du dernier mois de compétition, seul dieu sait jusqu’où Ibra serait allé niveau statistique. Dès lors, il est très compliqué pour ses adversaires - et coéquipiers - de pouvoir rivaliser. 

Certes, Thiago Motta a réalisé - chose rare pour être soulignée - une saison pleine sans blessure (31 matches), certes Thiago Silva a été intransigeant la majeure partie de l’année et certes le Monégasque James Rodriguez s’est très bien adapté à son nouveau club (voir plus bas), mais face à Zlatan, ils ne font tout simplement pas le poids. Un Ibrahimovic qui pourrait aussi remporter le trophée du plus beau but.

Pour rappel, l'aile de pigeon de Zlatan contre Bastia:

04.10.James.Rodriguez.AS.Monaco2.Reuters.930.620

© REUTERS

Meilleur espoir de Ligue 1 : James Rodriguez

S’il fallait miser une pièce, ce serait sur le Colombien James Rodriguez. Arrivé cet été en provenance du FC Porto pour la coquette somme de 42 millions d’euros, l’ailier de 23 ans a mis deux bons mois avant de trouver la bonne carburation. Avec 9 buts et 10 passes décisives, le coéquipier de Radamel Falcao en sélection nationale a parfaitement joué son rôle de détonateur au sein de l’attaque monégasque.

Son coéquipier Layvin Kurzawa a aussi réalisé une année pleine sur le Rocher mais dans ce genre de distinction, prime à l’attaque et aux joueurs spectaculaires. Idem pour le Toulousain Serge Aurier, pourtant auteur d’une saison énorme sur les bords de la Garonne. Quant au Parisien Marco Verratti, son génie est équivalent à ses sautes de concentration sur le terrain. Capable du meilleur, l’international italien est aussi capable de rater ses matches. Et quand la constance vous manque…

Vincent Eneyama Lille

Meilleur gardien de Ligue 1 : Vincent Eneyama

A l’instar de Zlatan Ibrahimovic, Salvatore Sirigu est en bonne position pour rafler un deuxième sacre d’affilée. Mais il pourrait être coiffé au poteau par le Nigérian Vincent Eneyama. Auteur d’une excellente saison avec Lille, le Super Eagle (surnom de la sélection du Nigeria, ndlr) a bien failli effacer des tablettes le record d’invincibilité pour un gardien en Ligue 1, détenu par Gaëtan Huard (1176 minutes). Mais pour 114 minutes, le record a tenu. Si Lille possède la meilleure défense de Ligue 1 - avec Paris -, il le doit également à son gardien de but.

claudio ranieri

© Reuters

Meilleur entraîneur de Ligue 1 : Claudio Ranieri

Ok, Laurent Blanc a réalisé le doublé Championnat -  Coupe de la Ligue avec le Paris Saint-Germain et peut encore battre le record du nombre de points remportés par un club en Ligue 1 (détenu par Lyon lors de la saison 2005-2006 avec 84 points, ndlr). Mais Laurent Blanc a pleinement profité du travail fourni précédemment par Carlo Ancelotti, ne réalisant que quelques ajustements ci et là.

Alors que Claudio Ranieri a dû faire d’une somme d’individualités (Falcao, Moutinho, Rodriguez, Abidal, Carvalho) un collectif, et ce, en très peu de temps. Résultat, le promu – hé oui, Monaco n’est remonté que cette saison en Ligue 1 – a atteint son objectif, à savoir jouer la Ligue des champions l’an prochain. Malgré la blessure du Colombien Radamel Falcao, malgré les rumeurs persistantes sur son avenir incertain (le Portugais de Lisbonne Jorge Jesus est pressenti pour lui succéder), Claudio Ranieri a tenu le cap. Et rien que pour ça, il mérite le trophée du meilleur entraîneur de l’année.

La-Suedoise-Lotta-Schelin-930x620_scalewidth_630

Les autres distinctions

En Ligue 2, le FC Metz, pourrait faire une razzia. Promu du National à la Ligue 2 l'été dernier, les Messins ont réalisé une authentique performance en s'assurant une remontée immédiate en Ligue 1 et en remportant le Championnat. L’entraîneur Albert Cartier devrait logiquement être récompensé pour son travail effectué, tout comme son attaquant Diafra Sakho, 20 buts cette saison.

Le prix du meilleur gardien devrait se jouer entre le Messin Johan Carrasso – frère du Bordelais Cédric – et le jeune Nancéien Paul Nardi. Enfin last but not least, chez les féminines, la Suédoise de Lyon Lotta Schelin (photo) devrait imiter son compatriote Zlatan Ibrahimovic et remporter un deuxième titre de meilleure joueuse d’affilée.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

TROPHÉES UNFP - Qui sera le meilleur joueur de Ligue 1?

LIGUE 1 - Oui, il y a encore du suspense

PSG - Comment rêver plus grand ?