David Trezeguet : cinq buts inoubliables

  • A
  • A
David Trezeguet : cinq buts inoubliables
@ Adrian DENNIS/AFP
Partagez sur :

VIDÉO - L'attaquant franco-argentin devrait bientôt officialiser l'arrêt de sa carrière.

Un mois après son ancien compère de Monaco et de l'équipe de France Thierry Henry, David Trezeguet va mettre un terme à sa carrière. L'ancien avant-centre des Bleus (34 buts sous le maillot tricolore, 3e meilleur total derrière Henry et Platini) sort d'une expérience guère convaincante en Inde, où il a marqué 2 buts en 9 matches avec le FC Pune. Après cette aventure exotique, "Trezegol" ne devrait pas donner suite aux sollicitations des quelques clubs argentins intéressés et privilégier une nouvelle expérience, peut-être dans un rôle d'ambassadeur à la Juventus Turin, dont il est le meilleur buteur étranger de tous les temps (171 buts). L'occasion pour Europe 1 de se souvenir, en cinq buts, d'un exceptionnel "renard des surfaces", probablement le plus grand que la France ait jamais connu.

1. FRANCE-ITALIE (2-1 but en or), finale de l'Euro 2000, 3 juillet 2000. C'est sans aucun doute le but qui restera de la carrière de David Trezeguet. Alors que l'équipe de France a arraché la prolongation grâce à Sylvain Wiltord, Trezeguet, entré en cours de jeu, ruine les derniers espoirs italiens d'une reprise de volée du gauche sous la barre en prolongation.

2. MANCHESTER UNITED-MONACO (1-1), quarts de finale aller de la Ligue des champions, 18 mars 1998. A 20 ans seulement, Trezeguet se révèle à l'Europe du football en ouvrant le score sur la pelouse de Manchester United, à Old Trafford, d'une remarquable frappe du droit. Quelques mois plus tard, il sera champion du monde avec l'équipe de France, avec notamment un but inscrit lors du premier tour, contre l'Arabie saoudite (4-0).

3. JUVENTUS-REAL MADRID (2-0), huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, 9 mars 2005. Trezeguet place les Bianconeri sur la voie de la qualification grâce à un but typique de chasseur, qui associe vitesse d'exécution et technique individuelle. A la remise de la tête : Zlatan Ibrahimovic (but à 1'51").



4. RIVER PLATE-FERRO CARRIL OESTE (3-0), championnat de 2e division argentine, 31 mars 2012. Né à Rouen et international français, Trezeguet a néanmoins fait ses classes en Argentine, à Platense. Dix-huit plus tard, il retrouvera son pays d'origine, avec River Plate, qu'il rejoint en deuxième division. A 34 ans, "Trezegol" continue d'enfiler les buts et se signale notamment lors de ce match face à Ferro avec une reprise du gauche expédiée dans la lucarne opposée.

5. FRANCE-ISLANDE (3-2), éliminatoires de l'Euro 2000, 9 octobre 1999. Sans ce but-là, il n'y aurait pas eu France-Italie. La France, en lutte avec la Russie et l'Ukraine (déjà) pour un billet pour l'Euro, est tenue en échec par l'Islande. La délivrance intervient à une vingtaine de minutes après une tête de Desailly mal repoussée par le gardien. Et l'inévitable Trezeguet surgit...

BONUS : Trezeguet ne fut pas seulement un redoutable buteur, il fut aussi capable des plus belles offrandes. Sa plus célèbre restera celle déposée de la tête sur le pied droit de Laurent Blanc lors du huitième de finale de la Coupe du monde 1998 face au Paraguay. Un autre moment inoubliable de l'immense carrière de Trezeguet.

PS : quoi ? un tir au but manqué en finale de Coupe du monde ? Chut, nous ne parlons ici que des bons souvenirs...