Ronaldo-Ibrahimovic, choc en stats

  • A
  • A
Ronaldo-Ibrahimovic, choc en stats
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

DUEL - La Suède et le Portugal s’affrontent vendredi en barrages aller du Mondial 2014.

L'info. C’est indéniablement LE choc de ces barrages du Mondial 2014. Le Portugal et la Suède s’affrontent vendredi soir (20h45) à Lisbonne, au Stade de la Luz. Deux sélections qui possèdent chacune un joueur capable de faire la différence : Zlatan Ibrahimovic côté Scandinaves, Cristiano Ronaldo pour les Lusitaniens.  Un duel qui s’annonce épique, tendu, sublime, avec la quasi-certitude de voir des buts. Deux stars qui pèsent au niveau statistiques en 2013, aussi bien en club qu’en équipe nationale.

Des machines à jouer... Ce qui frappe le plus, c’est leur régularité. Titulaires indiscutables au Real Madrid pour Ronaldo et à Paris pour Ibrahimovic, les deux attaquants ont participé à presque toutes les rencontres de championnats et de Coupe d’Europe cette année. Le Portugais Cristiano Ronaldo atteint des sommets dès qu’il porte le maillot merengue, avec 68% de victoires (36 victoires pour 53 matches disputés). Zlatan, qui dispute sa deuxième saison avec le PSG, le talonne de peu avec 67% de succès (49 matches joués, 33 victoires).

…et à marquer. Les deux joueurs se montrent également très inspirés devant le but. Cristiano Ronaldo est dans une forme insolente, avec 62 réalisations toutes compétitions confondues sur l’année civile. Positionné sur un côté, voire dans l’axe, le Portugais truste le classement des buteurs en Espagne avec 16 buts en… 13 matches ! Et en Ligue des champions, la ligne de stat’ est tout aussi impressionnante puisque le joueur de 28 ans a déjà scoré à 9 reprises en 4 rencontres.

De son côté, Ibrahimovic marque moins cette saison, surtout depuis l’arrivée de l’Uruguayen Edinson Cavani. Mais après un passage à vide en début de saison, "Ibracadabra" s’est subitement remis à marquer, en témoignent ses 8 réalisations en Ligue 1 et 7 buts en Ligue des champions. Seule différence notable par rapport à son adversaire portugais, le Suédois est plus décisif. Quand il marque, il arrache le nul ou donne la victoire à sa formation.

A maturité en sélection. Performants en club, les deux joueurs ne sont pas en reste en équipe nationale. Plutôt discret à leurs débuts, ils se sont peu à peu imposés et ont gagné en maturité, pour devenir des éléments indispensables de leur sélection. "S’il est un joueur irremplaçable, c’est bien Cristiano Ronaldo", affirme le défenseur portugais Bruno Alves dans les colonnes de France Football. Et les statistiques parlent encore pour le numéro 7 de La Selecçao das Quinas. Auteur d’un triplé face à l’Irelande du Nord en septembre dernier, il a même dépassé la légende Eusebio. Avec 43 réalisations, il n’est plus qu’à 4 unités du record de Pedro Miguel Pauleta (47 buts).

Le triplé de Ronaldo contre l’Irlande du Nord :

De son côté Zlatan Ibrahimovic porte sur ses épaules l’espoir de toute une nation. Car la Suède, au contraire du Portugal est bien moins douée. "Ils sont favorisés au niveau de leurs individualités par rapport à nous", concède d’ailleurs Ibra à la Gazzetta dello Sport. "Mais nous sommes arrivés deuxième dans un groupe où figurait l’Allemagne, la meilleure équipe en Europe selon moi".   Devenu capitaine, Zlatan prend son rôle à cœur et sait se muer aussi bien en buteur qu’en passeur, voire en meneur d’hommes.

Avec 11 buts inscrits en sélection en 2013, il est le grand artisan de la qualification pour les barrages du Mondial 2014. Capable de sortir la Suède de n’importe quel bourbier, "Ibracadabra" empile les prestations de haute volée avec les Bleus-Jaunes. Son incroyable match face à Angleterre - où il inscrit peut-être le but de l’année – en est le meilleur exemple.
 
Le match fou de Zlatan contre l’Angleterre :

Une confrontation entre les deux meilleurs joueurs  au monde du moment qui promet, même si leur seul duel s’est soldé sur un triste 0-0, le 11 octobre 2008. Mais c'était déjà il y a cinq ans. Seul bémol de ce duel, il n'en restera qu'un au Mondial...