Real Madrid : "Chicharito", drôle de héros

  • A
  • A
Real Madrid : "Chicharito", drôle de héros
@ Montage As/Marca
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real s'est qualifié aux dépens de l'Atlético grâce à un but de l'attaquant mexicain Javier Hernandez.

Cela ne pouvait pas être Karim Benzema ou Gareth Bale, absents sur blessure. Cela pouvait être James Rodriguez. Cela pouvait être également Cristiano Ronaldo. Mais le héros du quart de finale retour de la Ligue des champions côté Real, mercredi soir, face à l'Atlético Madrid (1-0), fut finalement Javier "Chicharito" Hernandez. Même si la star portugaise lui a offert le but de la qualification sur un plateau, c'est bien l'attaquant mexicain, prêté par Manchester United et en panne de confiance cette saison, qui a marqué et quitté la pelouse du stade Bernabeu sous l'acclamation des socios et qui truste, jeudi matin, les Unes des quotidiens sportifs madrilènes.

"Chicharito !", se contente d'écrire As tandis que Marca fait rimer en "o" "lindo" (mignon, joli) et "querido" (cher, attendu). Après avoir inscrit ce but décisif, el "Chicharito" a quitté la pelouse en claudiquant sans que l'on sache très bien si c'était là la conséquence d'un coup ou l'effet de l'émotion. "C'est un derby et ces derniers temps, ces matches n'avaient pas apporté beaucoup de bonnes choses au Real depuis la conquête de la 'decima' (10e victoire du club en C1 face à l'Atlético, 4-1 a.p., ndlr)", a d'abord confié le héros de la soirée au micro de Canal+ Espagne, en faisant allusion aux sept matches sans victoire dans le derby pour les Merengue, entre Supercoupe d'Espagne, championnat et Coupe du Roi. "C'est moi qui ai marqué mais ce but appartient à tout le monde, ceux qui ont eu confiance en moi, mes équipiers, ma famille. Ce but est pour eux tous."

"El Chicharito" inscrit le but de la qualification du Real :

6 buts en 25 matches cette saison. Des buts, "El Chicharito", (le "petit pois" dans la langue de Cervantes), en a très peu marqué cette saison. Indésirable à Manchester United, Hernandez a rejoint le Real en prêt. Mais, au sein d'un effectif riche, il a eu bien du mal à se faire une place. Il n'est ainsi apparu que 17 fois en Liga pour 425 malheureuses minutes de jeu. Et toutes compétitions confondues, il n'avait marqué que cinq buts avant le match de mercredi soir. Son sixième, qui a été long à se dessiner - avant cela, il a manqué trois occasions nettes -, n'est évidemment pas le moins important. "C'est le plus important parce que seul le présent est important", a confié le n°14 du Real. "J'ai marqué des buts importants dans ma carrière mais ce qui compte, c'est le présent. Cela me donne confiance et 'Cris' (Ronaldo) m'a offert une grande passe décisive."

S'il considère que seul le présent compte, "El Chicharito" va néanmoins devoir se pencher sur son avenir. Car le but qu'il a inscrit mercredi ne doit pas faire oublier une saison quasi... blanche. "'Chicharito' a très bien joué, avec beaucoup d'envie", a souligné son coach Carlo Ancelotti. "Il a beaucoup souffert cette saison, en jouant très peu, mais il mérite ce but très important pour nous. Il n'a jamais baissé les bras dans ces moments difficiles et cela a payé." Le Real dispose d'une option d'achat sur Hernandez mais il est loin d'être acquis qu'elle soit levée. A moins que "Chicharito" ne soit également le héros inattendu des demi-finales...