PSG, un petit Porto anti-crise

  • A
  • A
PSG, un petit Porto anti-crise
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Paris reçoit Porto, mardi soir en Ligue des champions dans une situation très délicate.

• L’info. Le PSG reçoit le FC Porto, mardi soir (à 20h45) en Ligue des champions avec pour objectif la première place du groupe A.

Porto-2

• Une victoire pour oublier... Un mois de novembre très compliqué sur le plan sportif (des défaites face à Saint-Etienne, Rennes et Nice et une élimination en Coupe de la Ligue), une scission dans le groupe de plus en plus prononcée entre les joueurs francophones et les italophones, un entraîneur au management contesté. Oui, le PSG traverse un moment très difficile. Mais à part la déconvenue (1-0) à Porto au match aller, le club de la capitale a bien géré tous ses autres matches en Ligue des champions. Ancelotti le sait, une victoire mardi soir serait une bonne bouffée d'oxygène pour son groupe : "ce match nous offre l'opportunité d'oublier la défaite à Nice".

>>> A LIRE : Qui pour remplacer Ancelotti ?

• Pour sauver un peu Ancelotti. Lundi après-midi en conférence de presse, Carlo Ancelotti n'a répondu à aucune question sur son avenir ni sur les rumeurs d'un licenciement. Le technicien italien n'a parlé que de Porto. Et en période de crise, une bonne petite méthode Coué est toujours efficace. "J'ai un bon feeling pour ce match", a expliqué "Carletto". Et d'esquisser les premiers remèdes anti-crise : "il est très important pour l'équipe d'être solidaire. Parfois, on a perdu des points parce que ce n'était pas le cas. Tous ensemble, nous allons retrouver notre état d'esprit. Vite". L'urgence, il est le premier à la comprendre. Et pour lui rajouter un peu de pression, le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi assistera à la rencontre…

PSG

• Pour la suite de la compétition. Dans les colonnes de L'Equipe, une petite statistique a attiré notre attention. Depuis la saison 2003-2004, 15 clubs français sont sortis des poules en Ligue des champions. Sur les sept qui avaient terminé à la première place, cinq ont franchi le stade des huitièmes de finale (71%). En revanche, ceux qui ont fini deuxième de leur groupe ont moins bien réussi (deux sur huit ont été en quarts de finale, soit 25%). Pas de besoin d'en rajouter des couches, Paris a tout intérêt à gagner mardi soir face à Porto.



Coridon

• Un bon souvenir portugais. Les fans du PSG se souviennent encore du 20 octobre 2004. La dernière fois que le FC Porto était venu au Parc des Princes, un certain Charles-Edouard Coridon avait frappé. Ce soir-là, le PSG s'était imposé (2-0). Mais tout le monde se souvient surtout du "coup du scorpion" de Coridon. A la 30e minute de jeu, le milieu de terrain avait trouvé l'ouverture du score sur un geste génial. Dans la minute d'après, Pedro Miguel Pauleta corsait l'addition sur une très belle action collective. Deux minutes de folie à reproduire.