PSG-Monaco : le match des riches

  • A
  • A
PSG-Monaco : le match des riches
@ EUROPE 1/MICKAËL ROBIN
Partagez sur :

MONEY MONEY - Le PSG reçoit Monaco dimanche soir (21h). Europe1.fr lance le match des transferts.

L’info. En attendant le Clasico PSG-OM, place au "Cashico". Les deux super-puissances du championnat de Ligue 1 s’affrontent dimanche soir (21h), au Parc des Princes (qui n’aura jamais aussi bien porté son nom). Les stars parisiennes, Ibrahimovic, Cavani, Thiago Silva, Lucas, Lavezzi vont défier les toutes dernières recrues de l’ASM comme Falcao, Rodriguez ou encore Joao Moutinho. Europe1.fr a retrouvé le montant global dépensé par les clubs pour leur équipe-type.  

>>> A VOIR : PSG-Monaco, le 11 de rêve

Cavani face à l'Olympiakos (930x620)

© REUTERS

64. La palme du plus gros transfert de l’histoire de la Ligue 1 revient au PSG. Au début de l’été, le richissime propriétaire russe de l’ASM, Dimitri Rybolovlev avait signé un chèque de 60 millions d’euros pour faire venir l’attaquant colombien, Radamel Falcao. Mais le PSG ne pouvait pas se laisser voler la vedette par un "vulgaire" promu. Quelques semaines plus tard, l’Uruguayen Edinson Cavani signait à Paris pour 64 millions d’euros

700.000. A l’extrême inverse, il faut regarder du côté de Monaco pour trouver trace du plus petit transfert. En mettant de côté les deux défenseurs centraux (Eric Abidal et Ricardo Carvalho) qui étaient en fin de contrat dans leurs clubs précédents et qui n’ont donc rien coûté, c’est le gardien croate, Danijel Subasic qui a coûté le moins cher (700.000 euros).

Ibrahimovic
239. Avant la rencontre sur le terrain, c’est bien Paris qui remporte le match des transferts. Sur l’équipe-type de la saison, le PSG a dépensé 239 millions d’euros. En face, l’ASM a dû débourser 168,2 millions d’euros. A titre de comparaison, Ajaccio n’a pas déboursé un centime cet été. Même une équipe comme Bordeaux n’a pas fait de folies (2,5 millions dépensés au mercato).

400. Si on jette un œil du côté des budgets des clubs, là aussi, le PSG l’emporte haut la main. Avec un budget prévisionnel de 400 millions d’euros pour la saison 2013-2014, Paris est très largement au-dessus de l’ASM (130 millions d’euros de budget).