PSG : Leonardo suspendu, le club fait appel

  • A
  • A
PSG : Leonardo suspendu, le club fait appel
Partagez sur :

Le directeur sportif du PSG a été suspendu 9 mois ferme par la commission de discipline de la LFP.

La décision était attendue. Elle est tombée jeudi soir, à 22h : le directeur sportif du PSG, Leonardo, a été suspendu neuf mois ferme par la commission de discipline de la LFP. pour avoir bousculé Alexandre Castro, l'arbitre du match PSG - Valenciennes (1-1), le 5 mai dernier au Parc des Princes. Pendant cette période, il aura interdiction d'entrer dans le vestiaire des arbitres, de s'assoir sur le banc de touche, et d'exercer toutes fonctions officielles. Le club est également sanctionné de trois points de moins avec sursis. Le Paris SG a fait appel jeudi soir de la suspension, jugeant "infondée et extrêmement sévère" une décision qui remet en cause la possibilité de voir le Brésilien s'asseoir sur le banc parisien.

"On m'a poussé". Après le match PSG-Valenciennes de la 35ème journée de Ligue 1, des caméras de Canal+ avaient filmé Leonardo visiblement en train de donner un coup d'épaule à l'arbitre de la rencontre, Alexandre Castro. Pour expliquer ce geste, Leonardo avait dit avoir été lui-même poussé en direction de l'arbitre. "Pour moi, il est clair qu'il ne s'est rien passé. Je voulais parler à l'arbitre et je l'attendais. Il y avait beaucoup de monde qui rentrait aux vestiaires. Et au moment où M. Castro arrive, il y a un délégué qui est devant moi au début et qui en cherchant à me bloquer, me pousse. Après, avec mon dos, je rentre en contact avec l'arbitre. C'est dur à voir sur les images en direct mais au ralenti on le voit", avait expliqué le directeur sportif.

La vidéo de la bousculade :



PSG : Fâché, Leonardo donne un coup d'épaule à...par francetvinfo

Leonardo s'était dit "serein" à la sortie son audition par la LFP. "Je suis content d'avoir pu être entendu. J'ai raconté ce que j'ai vécu. Maintenant, j'attends sereinement la décision", avait affirmé le directeur sportif du PSG. Pourtant, la commission a retenu jeudi "l'intentionnalité", comme l'a expliqué son président Pascal Garibian.

Le club fait appel. Deux heures à peine après cette décision, le PSG annonçait son choix de faire appel devant la commission supérieure d'appel de la Fédération française, qui pourra confirmer, alléger ou alourdir la sanction. "Compte tenu des éléments matériels présentés aux membres de la commission de discipline, (la direction du PSG) considère cette décision infondée et extrêmement sévère. En conséquence, le Paris SG, totalement solidaire de son directeur sportif, a décidé de faire appel de cette décision", selon un communiqué  du club parisien.

Un problème pour le club. Il faut dire que la sanction infligée à "Leo", qui encourait jusqu'à un an de suspension, est un véritable problème pour le club parisien, qui envisageait en effet d'installer le Brésilien comme entraîneur, Carlo Ancelotti, le technicien en poste, ayant fait savoir qu'il souhaitait s'en aller. Mais il semble pour le moins compliqué de confier la direction de l'équipe à quelqu'un qui n'aurait pas le droit de s'asseoir sur le banc de touche avant le 8 février prochain dans les compétitions françaises.