OM : Gignac est-il toujours un "tocard" ?

  • A
  • A
OM : Gignac est-il toujours un "tocard" ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LA POLÉMIQUE - Après un très bon début de saison, Gignac et l'OM ont débuté en Ligue Europa.

Après un très bon début de saison (trois buts en cinq rencontres), André-Pierre Gignac semble avoir retrouvé ses qualités de buteur. Pendant deux ans, la presse sportive n'a pas arrêté de pointer son manque d'efficacité. Depuis quelques semaines, revirement total de position d'une presse qui s'enflamme pour l'ancien Toulousain. Mais n'est-ce pas trop tôt ? Europe1.fr ouvre le débat avant le premier match de l'Olympique de Marseille en Ligue Europa (jeudi à 19h contre les turcs de Fenerbahçe).

NON : "son talent est toujours là"

Jean-Charles Banoun, chef du service des sports d'Europe 1

Gignac-2
"Certains semblent découvrir aujourd’hui, avec le début de saison tonitruant de l'OM et les trois buts inscrits par Gignac, que l’attaquant marseillais sait marquer. N’oublions pas qu’il a quand même été meilleur buteur de Ligue 1 en 2009 (avec 24 buts inscrits sous le maillot toulousain) et qu’il a  aussi été appelé en équipe de France. Certes, son arrivée à l’OM en 2010 a été plus que délicate. Entre les blessures à répétition et le manque de confiance que lui témoignait Didier Deschamps, il a peu à peu disparu de la circulation. Mais on a la preuve aujourd’hui que son talent est toujours là, et qu’il s’agissait simplement d’un problème de confiance. Puissant physiquement, rapide et plutôt adroit balle au pied, Gignac possède aussi cet instinct propre au buteur : chercher la frappe au but  dans n’importe quelle position. Cela lui permet de marquer des buts incroyables comme celui réussi face à Rennes au Vélodrome (à revoir ici en vidéo) même s'il peut agacer quand sa frappe n’est pas cadrée. Mais la dernière chose à faire avec un tel joueur serait de contrarier cet instinct. Elie Baup, lui, semble l’avoir compris. Et l’OM devrait en profiter cette saison. Pour agrémenter le tout : Gignac semble être aussi un très bon camarade de vestiaire, fier de porter ses couleurs marseillaises. Il était temps que le public du Vélodrome lui rende enfin un peu de cet amour".

OUI : "il est trop tôt pour s'enthousiasmer"

Victor Dhollande-Monnier, de la rédaction d'Europe1.fr

Gignac-3
"Les fans du TFC ont dû bien rigoler pendant deux ans. Depuis son arrivée le 20 août 2010 sur le Vieux Port, André-Pierre Gignac est allé de déception en déception. L'ancien attaquant lorientais s'est plus fait remarquer en dehors des terrains que devant le but. Entre ses problèmes de poids récurrents, sa cure d’amaigrissement à Merano (Italie), ses blessures à répétition, son dérapage sur Twitter au sujet de la fusillade de Toulouse, sa grosse dispute avec son entraîneur Didier Deschamps, APG était plus proche du Ballon de Plomb que du Ballon d'Or ces dernières saisons. Alors, oui, Gignac a un véritable instinct de buteur. Oui, Gignac a une très belle frappe. Et oui, Gignac a très bien débuté la saison en inscrivant trois buts en cinq matches. Mais il est encore beaucoup trop tôt pour s'enthousiasmer à son égard. Un seul chiffre permet de revenir à la raison : APG a marqué à 19 reprises en 74 rencontres. Un but tous les quatre matches, c'est encore trop faible".