Liverpool aux portes du paradis

  • A
  • A
Liverpool aux portes du paradis
@ Maxppp
Partagez sur :

SUR LE FIL - Vainqueur de Manchester City à Anfield (3-2), Liverpool fonce vers le titre.

Liverpool a remporté un match capital dans l’optique du titre face à Manchester City (3-2), dimanche dans le choc de la 34e journée de Premier League. Dans un stade d’Anfield qui a commémoré comme un seul homme le 25e anniversaire de la tragédie d’Hillsborough, les Reds ne se sont pas laissés submerger par l’émotion. 

Émotion dans les tribunes. Cette rencontre a débuté par un hommage vibrant et émouvant aux 96 victimes du drame d’Hillsborough. Une minute de silence d'abord puis le traditionnel chant des supporters You’ll never walk alone (tu ne marcheras jamais seul, ndlr). Les joueurs des deux équipes ont également porté un brassard noir.

Cette atmosphère particulière aurait pu inhiber les Reds et notamment leur capitaine Steven Gerrard, qui a perdu son cousin à Hillsborough. Il n’en fut presque rien. Cette rencontre, riche en rebondissements, a tenu toutes ses promesses.

Le kop d'Anfield commémore Hillsborough

Un départ canon. Les Reds ont rapidement pris les devants. Le jeune international anglais Raheem Sterling, sur un service de Luis Suarez a ouvert la marque d'un but plein de sang-froid. Puis le défenseur Martin Skrtel, sur un corner tiré par Steven Gerrard, a donné un avantage plus confortable, pensait-on à ce moment du match. Le défenseur slovaque s’est d’ailleurs fait une spécialité de marquer cette saison.

Martin Skrtel a marqué son septième but cette saison en Premier League. Plus que n’importe quel défenseur. Cavalier.

Raheem Sterling, buteur pour Liverpool

Coutinho le sauveur. Maîtrisant les débats en première période, Liverpool a soudainement craqué. Coup sur coup, Manchester City, qui compte deux matches en moins en Championnat, a refait son retard. Par l’Espagnol David Silva (57e), puis par le malheureux Glen Johnson, le défenseur déviant malencontreusement la frappe de Silva dans son propre but (62e). On pensait alors le match plié, Liverpool n’arrivant pas à revenir devant. Mais sur une erreur de Vincent Kompagny, le Brésilien Philippe Coutinho a redonné définitivement l’avantage aux Reds, d’une frappe puissante dans le petit filet (78e).

Au classement, Liverpool relègue son adversaire du jour Manchester City à 7 points et Chelsea (en déplacement à Swansea) à 5 unités. Liverpool a désormais son destin entre ses mains. S’ils remportent leurs quatre derniers matches, les Reds pourront célébrer le 11 mai prochain leur 19e titre, 24 ans après leur dernier sacre national.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COMMÉMORATION - Hillsborough dans toutes les têtes

ENQUÊTE - Drame de Hillsborough : nouvelles auditions

ANGLETERRE - Tapis rouge pour Liverpool!