Le TFC, l'ambitieux silencieux

  • A
  • A
Le TFC, l'ambitieux silencieux
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après sa victoire à Rennes (1-0), Toulouse est tout proche du podium.

En remportant le duel des outsiders dimanche après-midi contre Rennes (1-0), Toulouse a affiché ses ambitions européennes. Il va falloir compter sur les hommes d'Alain Casanova dans la course à la troisième place, synonyme de qualification pour les barrages de la Ligue des champions. Portrait d'une équipe qui avance sans faire de bruit.

Une série étonnante. Les projecteurs sont souvent braqués sur le PSG, Montpellier, Marseille ou Lyon mais c'est bien Toulouse la meilleure équipe du moment. Avec quatre victoires (contre Rennes, Marseille, Sochaux et Nancy) et un match nul contre Lorient, le TFC a pris 13 points sur 15 possibles. Si les Violets doivent leur dernier succès à un coup du sort (un but contre son camp, en vidéo ici, de Romain Danzé), leur supériorité sur les Bretons, elle, n'a souffert d'aucune contestation.

Sissoko

Un très bon groupe. Quand Alain Casanova a repris les commandes de l'équipe il y a quatre ans, il a tout de suite voulu imprimer sa patte. Après avoir recruté des joueurs d'expérience comme le Rennais Etienne Didot ou Paulo Machado, le coach toulousain a voulu faire confiance à des jeunes pousses issues du centre de formation. Aujourd'hui, les petits jeunes ont bien grandi. Les Moussa Sissoko et Etienne Capoue ont fait leurs preuves et peuvent même prétendre à une place en équipe de France lors du prochain Euro. Conscient de s'appuyer sur un très bon effectif, l'entraîneur toulousain apprécie cette osmose : "je sens un groupe qui vit bien ensemble et qui a envie de faire quelque chose. Ils ont de grandes qualités et savent ce qui leur reste à faire s'ils veulent être reconnus".

Un rempart infranchissable. Si on reproche souvent au TFC de ne pas emballer les rencontres, on peut difficilement leur reprocher leur solidité défensive. Avec seulement 24 buts encaissés depuis le début de la saison (moins d'un but par match), la défense des Violets est la plus hermétique de Ligue 1. Alain Casanova a expliqué l'efficacité de sa tactique, en conférence de presse juste après le succès (1-0) à Rennes : "nous avons une bonne organisation avec un bloc très haut, on défend en avançant pour ne pas laisser jouer l'équipe adverse, ne pas leur laisser prendre de la vitesse". Voilà la recette miracle. Un pressing permanent et très haut pour asphyxier et décourager petit à petit les offensives adverses. Avec un très bon bloc défensif emmené par le duo Congré-Aymen Abdennour et la sérénité du jeune gardien de but, Ali Ahamada, les adversaires du TFC ont toujours énormément de mal à franchir ce rempart.

Une ambition mesurée. Malgré cette bonne série et une quatrième place (à trois points de Lille), le TFC préfère rester dans l'ombre. "Notre objectif n'est pas de finir 3e ou 4e mais de mieux faire que l'an passé", a assuré Alain Casanova dimanche soir. Vous voyez les entraîneurs qui parlent de maintien alors que leur équipe joue des coudes avec les leaders ? Et bien Casanova en fait partie. Une nouvelle preuve : "je ne peux pas donner d'objectifs bien précis, journée après journée on va essayer de prendre des points et on verra bien où on en est à la fin".