Le Real méritait mieux

  • A
  • A
Le Real méritait mieux
@ REUTERS
Partagez sur :

COUPE DU ROI - Les Madrilènes ont décroché le nul (2-2) à Barcelone mais sont éliminés.

Le Barça a tremblé. Après sa victoire au match aller (2-1), le FC Barcelone était plutôt tranquille. Après les deux premiers buts de Pedro et Dani Alves, les supporters catalans étaient persuadés qu'ils allaient assister à une nouvelle "manita" (victoire 5-0, ndlr). C'était sans compter sur la hargne et le courage des Madrilènes. Grâce à Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, le Real a arraché le match nul (2-2). Trop juste pour passer en demi-finales de la Coupe du Roi...

Le Real aurait mérité mieux... Après les polémiques du match aller, le mauvais geste de Pepe et les attaques de José Mourinho, le Real a enfin montré son meilleur visage, sur la pelouse du Camp Nou mercredi soir. Et le Real a montré qu'il savait jouait au football. Dans son editorial, le journaliste du quotidien espagnol As le résume parfaitement : "le meilleur Madrid des 10 derniers clasicos a perdu mais aurait mérité de gagner. Le message est clair : l'excellence du Barça se combat avec de l'excellence".

Real-Madrid-2

La cacahuète* de Dani Alves. En fin de première mi-temps, Lassana Diarra aurait dû être expulsé après un mauvais geste sur Lionel Messi. L'arbitre, plutôt clément dans l'ensemble mercredi soir, n'a pas choisi de le sanctionner. Mais sur le coup franc qui a suivi, Dani Alves a puni le Real et "Lass" d'une frappe incroyable. Une praline en pleine lucarne. Magnifique.

Dani Alves double le mise juste avant la mi-temps :

Pepe le "boucher" a rangé ses couteaux. Certes, il a pris un carton jaune. Certes, il n'a pas été très tendre avec Cesc Fabregas en deuxième mi-temps mais on n'a pas vu le Pepe agressif du match aller. A croire que le "boucher" avait laissé ses ustensiles au vestiaire. Moins violent et beaucoup plus performant. Comme quoi, même les "bouchers" peuvent jouer au foot. 

Benzema

Benzema encore décisif. Difficile de comprendre le choix de José Mourinho après l'entrée de Karim Benzema, à l'heure de jeu. Pourquoi le coach portugais a-t-il choisi de titulariser Gonzalo Higuain, rarement percutant dans les matches importants ? La question est posée dans le journal Marca, dans son édition de mercredi. En trente minutes, le Français a énormément apporté au Real. Et que dire de son but. Une erreur immédiatement exploitée. Rapidité, technique et précision, du grand Benzema.

Le sombrero, le contrôle et le tir de Benzema :

* Retrouvez la Bible d'Europe1.fr en short et suivez-nous sur Twitter